Construire une terrasse à 1 niveau
Mai 9, 2015
4 Idées de recyclage du lit de bébé!
Mai 9, 2015

Les adhésifs pour la décoration

Des problèmes se manifestent parfois immédiatement au moment de l’application du produit mais le plus souvent ils apparaissent beaucoup plus tard. Les problèmes de décollement imposent souvent des coûts et des inconvénients importants. C’est pourquoi nous nous devons d’insister sur la préparation des surfaces.

Une surface propre

Les adhésifs doivent demeurer fermement collés à la surface et ce, malgré le mouvement des matériaux et les pressions que l’on peut exercer sur les matériaux qu’ils maintiennent en place. Il est donc facile de comprendre que la surface des matériaux qui est en contact avec l’adhésif doit être saine, dans un état comme neuf; elle doit aussi être ferme et propre.

Si la surface n’est pas propre, le produit risque de se décoller à plus ou moins brève échéance en arrachant le contaminant. Par exemple, une application sur de la poussière se décollera en arrachant la poussière dès qu’il y aura mouvement des matériaux.

adhésifs

Des contaminants qui empêchent l’adhérence

Il existe des matières qui empêchent la bonne adhérence des produits, tels la graisse, l’huile et autres matières grasses, le silicone, le créosote, le bitume, la cire ou la suie, et on doit obligatoirement les enlever.

Pour les mêmes raisons, la surface doit être exempte de toutes matières lâches ou étrangères, telles les sels d’efflorescence et tout autre matériau faiblement accroché à la surface.

Dans le cas de produits à base de solvant, il est important que la surface soit exempte de toutes matières solubles dans les solvants, tel le bitume (asphalte).

Adhésifs

Pour nettoyer la surface

Selon la surface à nettoyer et sonétat, divers nettoyants peuvent être utilisés.

Il est important de bien lire les instructions lorsqu’on utilise ces nettoyants pour prendre connaissance des dilutions requises, des modes d’application ainsi que des précautions à prendre.

Une fois le nettoyage terminé, il est habituellement requis d’effectuer un bon rinçage et d’assécher les surfaces.

Une surface sèche

La surface des matériaux devrait préférablement être sèche, même si certains adhésifs peuvent être appliqués sur des surfaces humides (vérifier la fiche technique du produit).

Si la surface n’est pas sèche, l’humidité qu’elle contient peut empêcher ou diminuer l’adhérence du produit. Même si le produit peut être appliqué sur des surfaces humides, une humidité excessive du matériau (plus de 20%, qui peut être vérifiée à l’aide d’un hydromètre) pourra effectuer des pressions sous le produit et occasionner du décollement.

Une surface nue

Un adhésif devrait toujours être appliqué sur une surface nue et non scellée. En effet, l’adhésif doit s’accrocher fermement à la surface pour pouvoir effectuer convenablement sa mission. Si la surface n’est pas nue mais recouverte d’un enduit, d’une peinture ou de tout autre produit qui en couvre la surface, l’adhésif s’accroche alors à ce dernier. L’adhérence du produit qui est en surface du matériau peut ne pas être suffisante pour maintenir les matériaux ensemble. Lorsque l’on applique un adhésif sur un matériau recouvert d’un enduit, cela équivaut à appliquer l’adhésif sur cet enduit. Il faut alors que cet enduit soit très bien accroché au matériau et que l’adhésif soit compatible avec cet enduit, ce qui est rarement certain.

Une surface sans peinture

Les étiquettes et fiches techniques des adhésifs portent souvent la mention «La surface doit être exempte de peintureanglais». La raison en est fort simple; ces produits doivent assurer un lien très fort entre la surface et le matériau collé. Dans bien des cas, la force d’adhérence requise est plus élevée que la force d’adhérence d’un film de peinture à la surface. Les adhésifs peuvent aussi affecter le film de peinture et en diminuer la force. De plus, la peinture empêche l’absorption par la surface d’une partie de l’eau ou du solvant contenu dans l’adhésif et ralentit alors considérablement le séchage de l’adhésif. Pour toutes ces raisons, il est généralement recommandé de sabler à fond les surfaces peintes.

Un bois nu

Dans le cas du bois, il est encore plus important que la surface soit nue. En effet, les adhésifs sèchent plus rapidement lorsqu’ils sont appliqués sur un bois nu que sur un bois scellé. Les adhésifs sèchent plus rapidement sur un bois nu car une partie de l’eau ou des solvants contenus dans l’adhésif peut être absorbée par la surface du bois nu, ce qui est impossible si le bois est scellé.

La compatibilité des matériaux avec l’adhésif

Le manque d’adhérence sur certaines surfaces peut parfois être causé par l’incompatibilité de l’adhésif et de certaines surfaces. Il faut donc s’assurer, à l’aide de la fiche technique, que le produit est compatible avec le matériau à coller ainsi qu’avec le matériau sur lequel on veut le coller. Par exemple, plusieurs adhésifs à construction ne peuvent pas être utilisés avec les matières plastiques car ils les attaquent et les déforment.

Une attention particulière

Quelques exemples de matériaux méritent une attention particulière:

L’adhérence du métal ou sur du métal nécessite un adhésif qui possède certaines caractéristiques d’adhérence et de séchage.

L’adhérence des couvre-planchers nécessite des caractéristiques de viscosité particulières.

Quelques matériaux, tels l’isolant rigide de polystyrène (Styrofoam ®) ou les matières plastiques, sont très sensibles aux solvants et peuvent se détériorer s’ils ne sont pas collés avec un adhésif spécialement conçu.

La parqueterie demande des précautions très particulières et requiert un adhésif spécialisé.

Un travail bien préparé et bien exécuté évitera les problèmes désagréables et fort coûteux qui pourraient survenir plus tard.

Comments are closed.