STYLE SCANDINAVE : QUELQUES IDÉES DÉCO!
Fév 24, 2018
LES SECRETS DE L’OPTIMISATION D’UN STUDIO DE 8m²
Fév 28, 2018

PEINDRE UN PLAFOND : COMMENT FAIRE ?

Peindre un plafond requiert la même méthode que pour peindre un mur. Seulement, la position souvent inconfortable complique vraiment la tâche comme les bras tendus et la tête en l’air. Pour vous aider, voici quelques trucs et astuces pour bien peindre un plafond afin d’avoir un effet lisse et net.

Peindre un plafond est un travail fastidieux et difficile. Pourtant, grâce à nos conseils simples et pratiques, vous pouvez être sûr que votre peinture sera à la hauteur de celle d’un professionnel.

Les outils nécessaires pour peindre un plafond

Pour commencer, vous avez besoin :

– d’une bâche pour le sol,

– d’un camion à peinture,

– d’un ruban de masquage

– et d’une brosse à rechampir.

Découvrez maintenant les matériels astucieux, dédiés à la peinture du plafond :

– une ponceuse girafe,

– un rouleau anti-gouttes doté d’un manche télescopique permettant de rester à terre,

– un escabeau nanti d’une petite plate-forme où les outils sont posés afin d’éviter des allers-retours acrobatiques.

Comment choisir la peinture pour plafond ?

On est libre de choisir une même peinture pour le mur et pour le plafond. Par ailleurs, il existe des solutions plus adéquates, comme des peintures conçues spécifiquement au plafond, qui sont colorées à l’application et blanchissent au séchage. Elles sont pratiques pour déceler les endroits déjà couverts et pour peindre sans trace, la distance et la position ne permettant pas de réaliser un travail de précision. Les peintures anti-gouttes sont faciles à appliquer. Il existe même des formules de blancs azurés plus clairs que les blancs classiques.

Grâce à son aptitude à cacher les petits défauts du support et un rendu feutré, une peinture mate conviendra merveilleusement bien pour la finition dans la chambre ou dans les pièces à vivre. Par contre, pour peindre le plafond de la salle de bain ou celui de la cuisine, il faut choisir une finition satinée. Plus résistante et étanche, elle s’adapte mieux à ces pièces dites « humides » où les variations de température sont fréquentes.

Pour plus de simplicité, on peut miser pour la même finition satinée au plafond dans toutes les pièces. On obtient ainsi de beaux reflets lumineux. Les finitions brillantes qui nécessitent un support parfait et une peinture spécifique pour plafond sont toutefois à éviter.

Les meilleures techniques pour peindre un plafond

Pour peindre une pièce entière, il est préférable de commencer par le plafond avant d’entamer les murs et éventuelles les autres accessoires. Les éclaboussures ne gâcheront pas le travail déjà effectué.

Il faut protéger les endroits de démarcation, comme les moulures, les angles, les appliques, à l’aide d’un ruban de masquage. Le sol doit être couvert d’une bâche et les meubles dégagés hors de la pièce.

Apprêtez la surface à peindre : le support doit être propre et lisse afin que la nouvelle peinture plafond tienne. La ponceuse girafe perchée sur manche et légère permet de garder les pieds au sol si l’ancien revêtement est dégradé et nécessite un ponçage. On n’a pas besoin d’une sous-couche si le plafond est encore en bon état. Il s’agit seulement de lui conférer un nouvel éclat.

1-  La première étape : réchampir les bords en démarquant au pinceau la surface à peindre, l’escabeau étant déplacé tout au long des murs. Commencez par peindre à côté de la principale source de lumière.

2- La suite consiste à étaler la peinture au rouleau en croisant les passes, l’emplacement étant stable grâce au manche télescopique. Procéder par étape en peignant par surface de 1m de côté en chevauchant légèrement entre deux zones. Il ne faut pas prendre le temps de s’arrêter durant la tâche, car les traces de reprise seraient visibles.

3- Une deuxième couche est toujours conseillée pour optimiser la densité de la couleur, que ce soit pour une peinture monocouche ou pas.

4- Enlevez le ruban de masquage entre chaque couche avant séchage complet pour que la peinture ne craquèle pas.

5- Observez un délai d’attente de 12 heures entre deux couches.

Comments are closed.