Relooking d’une chambre: Quelques conseils!
Mai 25, 2018
OSEZ LE NOIR CHEZ VOUS!
Mai 27, 2018

QUEL CARRELAGE POUR LA CUISINE ?

La sélection du carrelage cuisine impose l’étude de nombreux points :

– l’utilisation : un carrelage pour le sol, le mur ou la crédence ;

– le style de la déco,

– la qualité, le coloris et le coût du matériau.

Voici nos suggestions pour vous orienter sur la solution la plus appropriée pour le choix du carrelage cuisine:

Les aspects techniques d’un carrelage pour cuisine

Un carrelage pour cuisine doit être suffisamment solide pour résister aux saletés et aux fréquentations, facile à entretenir et sa surface ne doit pas être glissante pour éviter d’éventuels accidents. De ce fait, les carreaux sensibles aux saletés, comme le marbre ou la terre cuite, ou ceux à surface lisse (céramique) sont à exclure.

L’humidité et la condensation sont les quotidiens d’une cuisine. Des carreaux perméables et s’humidifiant facilement, exigeront un entretien pour les rendre étanches pour qu’on puisse les utiliser sans risque pour revêtir le sol d’une cuisine.

Comme les chutes d’objets contondants ou lourds sont courantes dans cette pièce, il faut privilégier les carreaux en granit à ceux en terre cuite qui sont plus fragiles.

Pour un revêtement en pierre naturelle, du marbre par exemple, d’une cuisine située à l’étage, il est indispensable de réaliser au préalable des travaux de renforcement du sol.

Les matériaux appropriés pour le carrelage d’une cuisine

Plusieurs types de matériaux sont disponibles pour revêtir le sol ou une crédence d’une cuisine.

– le granit : c’est un matériel esthétique et coûteux dédié à une cuisine de caractère. Très résistant, il convient spécialement au carrelage du sol d’une cuisine ou d’une crédence.

– la terre cuite : parfaite pour offrir à sa cuisine l’attrait de l’ancien. Toutefois, c’est un matériau perméable, cassable et peu résistant aux saletés.

– la céramique (grès) : c’est un matériau facile à entretenir et résistant aux saletés, mais il expose aux dangers de glissade en cas d’humidité du sol. C’est la solution idéale pour carreler une crédence.

– l’ardoise : c’est une option élégante pour une cuisine qui favorise l’originalité, pourvu que les carreaux aient fait l’objet d’un traitement préalable pour assurer leur étanchéité.

– le marbre : c’est le summum pour le carrelage d’une cuisine, mais il exige d’être protégé des saletés.

Suggestions de décoration le carrelage cuisine

Si plusieurs matériaux pour le carrelage d’une cuisine s’harmonisent facilement avec tous les genres de décoration, industriel, vintage, classique, etc., certains apportent une note particulière :

– la terre cuite pour une cuisine campagnarde

– le marbre pour un expert en art culinaire

– pour style fantaisiste ou artiste, un carrelage pour crédence de cuisine en carreaux de grès se prête à toutes les fantaisies (décorations imbriquées, arabesques, modèles géométriques)

Toutes les peintures sont permises : sélectionnez la couleur du carrelage et de la crédence en rapport aux couleurs de la décoration et du résultat souhaité. Couleurs naturelles pour une ambiance sereine, tons vifs pour une atmosphère dynamisant, teintes tendres pour une note rétro.

Côté financier, les carreaux en granit ou en marbre sont sensiblement plus chers qu’un carrelage en porcelaine ou en terre cuite.

Bref, pour une cuisine moderne à l’américaine, le carrelage cuisine doit s’accorder avec le revêtement du salon pour ne pas casser l’homogénéité de l’espace : le mieux est d’opter pour les mêmes carreaux pour la cuisine et le séjour, sinon sélectionnez des matériaux de couleur identique.

Comments are closed.