4 Idées de recyclage du lit de bébé!
Mai 9, 2015
Fabriquer de la colle de pâte
Mai 12, 2015

Comment mélanger la peinture?

Savant dosage de charges et de pigments stockés dans un pot, une peinture a besoin d’un bon brassage pour retrouver une formule homogène… et d’un peu de solvant !

Quelles soient à base de résines acryliques ou glycéros, la plupart des peintures sont associées à un solvant. Ce dernier ne sert simplement qu’à maintenir la préparation dans un état fluide pour la « véhiculer » du pot jusqu’au support. Une fois la peinture appliquée, le solvant s’évapore, déterminant ainsi le temps de séchage.
Mélanger la peinture a donc plusieurs fonctions : la rendre homogène, mais aussi la diluer avec un peu de solvant pour obtenir un mélange encore plus fluide (pour une première couche par exemple). Parfois, il s’agit plus simplement d’ajouter un colorant pour modifier la teinte. Selon le type de peinture, on rencontre deux sortes de solvants : l’eau des peintures acryliques et vinyliques ou le white spirit des glycéros.

Avec un pot de peinture neuf, pas de souci. Il suffit de tourner pour rendre homogène et d’ajouter si besoin du solvant pour diluer un peu plus le mélange. En revanche, il est courant de voir une sorte de peau recouvrir une ancienne peinture. Détachez cette couche séchée des bords du pot puis ôtez-la délicatement. Avec une peinture appliquée au rouleau ou au pinceau, un mélange bien homogène suffit.

Mais la préparation est un peu plus contraignante pour une peinture au pistolet. En effet, pour être pulvérisé, votre mélange doit passer par un trou à peine plus gros qu’une aiguille. Il faut donc étendre la peinture avec plus de solvant et en contrôler sa viscosité. On juge alors de la bonne qualité du mélange en mesurant le temps de vidage d’un petit viscosimètre.
Les fabricants indiquent toujours le type de solvant à utiliser. L’indication vaut pour diluer un peu la peinture en vue d’une première couche d’impression mais aussi pour le nettoyage du matériel après usage.
Le « camion » (récipient) peut servir à la préparation de la peinture. Respectez les proportions de diluant indiquées par le fabricant et tournez quelques instants avec une spatule ou un tourillon pour bien mélanger.
Pour aller plus vite, sans vous fatiguer, utilisez plutôt un mélangeur. Ce petit modèle se monte sur une perceuse (1000 tr maxi) et peut traiter des pots jusqu’à 5 kg. Mais il existe des modèles pour 10 kg.
Le colorant universel permet de modifier la teinte. Versez le produit par petites larmes et mélangez quelques instants pour contrôler le changement de couleur. Il faut parfois additionner deux teintes.

La préparation avant une peinture au pistolet demande un mélange beaucoup plus fluide. Commencez par étendre la peinture avec au moins 10 %de solvant. Un mélangeur simplifie le travail.
Avec sa forme d’entonnoir, le viscosimètre permet de contrôler facilement la viscosité du produit. En moyenne, comptez 20 s de vidage pour un godet plein. Si le temps est plus long, ajoutez un peu de solvant.

Comments are closed.