Percer le béton et la maçonnerie avec des

Le béton est devenu l’un des matériaux les plus utilisés dans la construction, que ce soit en soubassements, murs, parois verticales, dalles de plancher, linteaux, poutres… Sa principale qualité étant la résistance, qualité qui devient parfois un inconvénient lorsqu’on veut percer un trou. Un matériel adapté et quelques règles techniques permettent de percer facilement tous les bétons.

Plutôt que du béton, il faut parler des bétons, car il existe des bétons de différents types qui ont différentes duretés. Un élément en béton est plus ou moins dur selon sa composition mais aussi selon la façon dont il est fabriqué. Par exemple, le béton simplement coulé qu’on utilise dans la construction de maisons individuelles est moins dur que le béton vibré ou le béton pré-contraint des immeubles collectifs. Pour percer le béton, il faut un outil et une machine. L’outil est un foret, la machine un perforateur.

Percer mur beton arme

Les forets à béton pour percer mur beton arme

Un foret à béton est un foret hélicoïdal en acier dont l’extrémité est pourvue d’une pastille (ou plusieurs sur les gros forets) en carbure de tungstène, qui est un matériau d’une dureté équivalente à celle du diamant et qui peut percer tous les bétons. Il existe plusieurs qualités de forets à béton. Les meilleurs sont constitués d’un corps en acier forgé (qui transmet mieux les percussions que l’acier étiré ou laminé des forets ordinaires), d’une pastille en carbure de tungstène de qualité brasée sur le corps. Avec une perçeuse, on utilise des forets à queue cylindrique ; avec un perforateur électropneumatique, les forets ont une queue de type SDS ou cannelée.

Les règles de base pour percer la maçonnerie et le béton

Selon le perçage à effectuer, on peut utiliser trois types de machines perforatrices à percussion, c’est-à-dire qui allient en même temps un mouvement de rotation et un mouvement d’avant en arrière, ce qui provoque la percussion du bout du foret contre le matériau.

La perçeuse à percussion est équipée d’un système de percussion à faible amplitude et forte fréquence qui convient au perçage, dans les matériaux de maçonnerie et les bétons ordinaires, de trous de diamètres petits et moyens (jusqu’à 13 à 15 mm).

Le perforateur électropneumatique, avec son système de frappe pneumatique, a une amplitude beaucoup plus grande, ce qui lui donne une plus grande efficacité que la perçeuse, lui permet de percer des trous de diamètres plus élevés est aussi de percer les bétons durs. Cet appareil peut aussi être utilisé en simple perçage et on peut lui adapter un mandrin à clef pour utiliser les forets et mêches à queue cylindriques.
Le marteau-burineur est un appareil de forte puissance, réservé au perçage et au burinage du béton et des matériaux de maçonnerie. Il perce des trous de forts diamètres (jusqu’à 35 mm) et il peut recevoir un adaptateur pour forets SDS.

Un mandrin à clef avec adaptateur SDS permet d’utiliser le perforateur en perçeuse pour bois ou métaux.

L’adaptateur SDS permet d’utiliser les forets SDS avec le perforateur-burineur.

Techniques de perçage de la maçonnerie et du béton

1. Seuls les forets à pastille rapportée au carbure de tungstène peuvent percer le béton.
2. Mettre la perçeuse ou le perforateur électropneumatique en position “percussion”.
3. Selon la machine utilisée, sélectionner la vitesse de perçage : rapide pour forets de petits diamètres (jusqu’à 10 mm), plus lente plus le diamètre augmente.
4. Centrer le foret dans le mandrin de perçeuse et serrer bien à fond, qu’il soit à clef ou non.
5. Avec un marteau électropneumatique à emmanchement rapide (SDS), graisser la queue du foret à la graisse universelle.
6. Serrer le foret dans le mandrin et bloquer celui-ci en position percussion.
7. La mèche doit aussi être bloquée dans l’embout d’un perforateur-burineur de forte puissance.
8. Au besoin, régler la jauge de profondeur de perçage pour forer à la bonne profondeur (longueur de cheville plus 5 mm).
9. Toujours tenir la machine fermement à deux mains, en utilisant la poignée avant pour diriger, et appuyer bien droit.
10. Sortir de temps en temps le foret du trou pour évacuer la poussière de perçage.
11. Un perforateur-burineur de forte puissance a une vitesse assez lente et un couple très élevé. Maintenir une pression moyenne et constante.
12. En perçage au sol, le poids de l’appareil est souvent suffisant pour assurer un perçage rapide.

Conseils

  • Vérifier l’état des forets avant utilisation. Une pastille de carbure endommagée rend le foret inefficace. Ne jamais utiliser un foret tordu.
  • Dépoussiérer périodiquement les évents de la perçeuse ou du perforateur.
  • Lorsque le perçage d’un gros trou (plus de 14 mm) est difficile, procéder en deux temps : percer un petit trou de 8 ou 10 mm et agrandir ensuite le trou avec le foret au diamètre définitif.
  • Pour percer un trou profond, enlever de temps en temps la poussière de perçage en sortant partiellement le foret du trou.

Attention !

Lorsqu’on perce de la maçonnerie en pierre ou du béton (en particulier armé), il y a toujours un risque de blocage du foret, ce qui peut entraîner la rotation de la machine si celle-ci n’est pas équipée d’un système de débrayage.

  • Tenir toujours très fermement la machine pendant le perçage.
  • Etre très attentif à toute résistance anormale du foret.
  • Etre prêt à lâcher l’interrupteur pour arrêter la rotation et retirer le foret du trou.
  • Ne jamais utiliser le bouton de blocage en marche si la machine en est pourvue.