Volets en bois trop vieux, que faire ?

Vous êtes propriétaire d’une maison individuelle au style campagnard ou traditionnel ? Il est alors important de rechercher des idées décoratives afin d’accroître l’attrait esthétique de votre propriété tout en la protégeant des intrusions et des intempéries. Les murs, les charpentes, la cheminée ou le carrelage sont tous des éléments clés du design de votre intérieur. Mais il existe un composant parfois négligé malgré son importance : les volets en bois.

Les volets en bois apportent non seulement une touche classique à votre maison, mais ils sont également fonctionnels, ce qui en fait l’une des meilleures idées déco. Ils ajoutent une élégance raffinée à votre maison tout en la protégeant contre les conditions climatiques extrêmes. Les volets en bois assurent surtout une ventilation naturelle dans votre espace de vie.

Cependant, s’ils sont négligés, ils peuvent se détériorer rapidement à cause de leur exposition aux facteurs externes comme le soleil et la pluie ou à cause des couches successives de peinture … Mais est-il possible de rattraper des volets très usés et ternis ? Peut-on enlever les couches de peinture sans fissurer le bois ? La réponse est oui.

Volets en bois : pourquoi opter pour le décapage ?

Décaper un volet en bois est primordial pour lui donner une seconde vie et un nouvel aspect qui s’adapte davantage avec l’extérieur et l’intérieur de la maison.

Le décapage, lorsqu’il est effectué par un professionnel, permet d’enlever la peinture sans affecter la qualité du bois. Il est également efficace pour éliminer les crasses et autres saletés et faire réapparaître le veinage du bois.

En effet, il existe des techniques de décapage de volets en bois qui leur donneront un vrai coup de jeune, en éliminant les revêtements et les impuretés.

traitement decapage volet en bois

Techniques de décapage les plus efficaces pour les volets en bois

Le choix entre les différentes techniques de décapage dépend de l’essence du bois, de l’ampleur de l’usure du volet, de l’état de la peinture et de l’expérience de l’intervenant.

Le décapage mécanique

Cette technique exige des heures de travail et doit être faite minutieusement afin d’éradiquer complètement les peintures anciennes. Le décapage mécanique enlève directement les couches de peinture par le biais de moyens appropriés comme le ponçage manuel, le raclage, le sablage…

Le décapage thermique

Le décapage thermique permet de ramollir et réduire l’adhérence de la couche de peinture avec la surface du bois, qui est ensuite facilement enlevée avec un grattoir. Pour chauffer la couche de peinture, un “décapant thermique” est utilisé.

C’est une sorte de puissant sèche-cheveux qui émet de l’air très chaud. Cette méthode doit être absolument faite par un professionnel afin de ne pas endommager la qualité du bois.

Le décapage chimique

Cette technique utilise des produits chimiques qui réagissent avec la peinture, la rendant plus facile à détacher du support. Il existe sur le marché de nombreux produits présentant de telles caractéristiques, mais attention, ces solvants sont irritants et toxiques en cas d’ingestion ou d’inhalation. Là aussi, il faut faire appel à un professionnel pour appliquer le produit et enlever la peinture à l’aide d’une spatule sans scarifier le bois.