Avocatier en pot : conseils germination & culture !

Les tribus incas consommaient déjà ce fruit, et ceci voilà plus de 8000 ans. Il était considéré comme le ” beurre du pauvre ” en Amérique. C’est au 17ème siècle que l’avocat est introduit en Europe par les espagnols, il resta cependant pendant de longues années considérait comme un aliment de luxe. Ce n’est que depuis peu qu’il est utilisé dans la cuisine française.

Les caractéristiques de l’avocat 

L’avocat est le fruit de l’avocatier, un arbre de la famille des lauracées. C’est fruit est une grosse baie contenant un seul et gros pépin. L’avocat est de forme arrondie et est plus ou moins allongé. Il a une peau épaisse vert foncé et granuleuse qui n’est pas consommée. Sa chair jaune est moelleuse très goûteuse. Les variétés les plus courantes comportent des fruits de la taille d’un gros citron, mais d’autres variétés moins commercialisées, rassemblent des fruits pouvant atteindre 1 kg. L’avocat mûrit seulement après avoir été cueilli.

Les vertus de l’avocat

L’avocat est réputé pour être un fruit gras. Mais en réalité, son taux exceptionnel d’acides gras insaturés est un bienfait non négligeable pour l’organisme, notamment pour le système cardiovasculaire et la circulation sanguine. Il contient également des lipides composés d’acide linoléique, qui participent à lutter contre le cholestérol. De plus, il est aussi riche en vitamines B, C et E et en oligo-éléments comme le phosphore, le cuivre, le potassium, le magnésium, le zinc et le fer. Toutes ces propriétés en font un aliment énergétique.

Habitat naturel et mode de production de l’avocat

L’avocat est originaire d’Amérique centrale, plus particulièrement du Mexique. L’avocat pousse dans des forêts tropicales humides. Sa culture se fait donc sous des climats tropicaux ou sub-tropicaux. Il craint facilement le gel. Cependant, certaines variétés ont pu être adaptées pour se développer en culture dans des climats tempérés. L’avocat peut même être cultivé un pot. Les pays les plus producteurs d’avocat sont Israël, l’Afrique du sud, le Mexique et l’Espagne. Depuis plusieurs années, on voit se développer sa culture en Corse.

noyau avocat

Comment planter un avocatier en pot ?

La culture de l’avocatier  en pot demande rigueur et patience. N’écoutez pas les gens qui vous disent : « il est impossible de faire pousser un avocatier en pot ». Suivez les étapes et respectez les règles et vous aurez certainement votre avocatier, dans la cuisine, le balcon u sur le terrasse !

Choix du noyau

Ce sont les variétés mexicaines d’avocatier qui s’adaptent le mieux avec le climat en France. Optez donc pour un noyau de la variété appelé « Fantastic ». Autre conseil,  privilégiez un noyau issu d’une culture biologique pour garantir des fruits 100 % naturels. Il est possible d’aller acquérir ces noyaux en Corse.

Nettoyez le noyau

Pour nettoyer le noyau des restants de chair, laissez-le tremper pendant 24 heures dans de l’eau tiède (ne chauffez pas trop)

Germination  

Une fois nettoyé, enroulez le noyau dans un bout de tissu humidifié et placez-le dans une boite hermétique dans un milieu sombre et chaud. Pendant 2 semaines, humidifiez régulièrement le tissu ( 2 fois par semaine). Au bout des 15 jours, vous aurez un petit germe.

Placer le noyau d’avocatier dans l’eau

L’étape suivante serait de placer le noyau dans l’eau pour accélérer la germination.

Une fois le germe atteint 2 cm de longueur, sortez-le de la boite et placez le dans un verre d’eau : il faut  submerger seulement la moitié du noyau d’eau (regardez la photo). Utilisez un cure-dents pour la fixation.

Nb : il faut agrandir le récipient en fonction de l’évolution des racines et rechanger l’eau une fois par semaine

Planter l’avocatier en pot

L’évolution de la germination en eau dépend de la variété de l’avocatier et de plusieurs autres facteurs. Inutile de précipiter le passage au pot.

Une fois le système racinaire assez développé, plantez votre avocatier en terre. Les racines sont encore vulnérables et peuvent pourrir rapidement, n’oubliez donc pas de trouer le contenant et de rajouter une couche de drainage (argile).

Entretenir un avocatier en pot

Pour s’épanouir, l’avocatier a besoin essentiellement de :

  • L’eau : arrosez régulièrement et raisonnablement car l’avocatier ne se développe pas ni dans un sol sec  ni dans un sol trop humide
  • La lumière : en été placez, le pot prêt d’une source de lumière. Pour le reste de l’année, vous pouvez le mettre en extérieur sur la terrasse ou au balcon.  En période de gel, il faut protéger l’arbuste tropical
(c) lafilledailleurs.fr