Bien choisir sa tondeuse

tondeuse

Acheter une tondeuse, c’est un vrai investissement pour 5 à 10 ans.
Autant la choisir avec certaines facilités d’adaptation : à la nature de votre terrain, à sa superficie et à vous-même.
Tous les conseils pour bien acheter cet équipement incontournable pour votre jardin !

Les principales catégories de tondeuses

Les tondeuses électriques :

Poussées à la main ou tractées par 2 ou 4 roues motrices, elles conviennent parfaitement à la tonte d’un petit jardin. Peu bruyantes et simples d’utilisation, elles peuvent être avec ou sans fil selon la difficulté de votre terrain (obstacles…). Il existe également des tondeuses sur coussin d’air, dépourvues de roues et qui s’élèvent de quelques millimètres au-dessus du sol pendant la tonte.

Les tondeuses thermiques :

Pour les jardins plus spacieux, ces tondeuses sont à essence et « à conducteur marchant ». Autotractées, vous n’avez pas besoin de les pousser pour les faire avancer, il suffit de les guider. Les tondeuses thermiques sont plus performantes que les électriques, grâce à leur motorisation. Elles existent en 2 temps (à usage professionnel quasi exclusivement) et 4 temps (moteur essence), les plus courantes.

Critères de choix de votre tondeuse 

Surface

Si votre pelouse est d’une superficie inférieure à 500 m2 environ, une tondeuse électrique pourra suffire.
En revanche, pour un terrain plus spacieux, la tondeuse thermique sera plus confortable (car autotractée), performante et résistante.

Nature du terrain

Pour des terrains valonnés, pentus, le choix de votre tondeuse n’est pas à négliger.
Le système de graissage sous-pression par pompe à huile permet la tonte sur des terrains vallonnés (20 à 30°).

Si votre terrain est pourvu de nombreux obstacles (arbres et arbustes notamment), n’optez pas pour une tondeuse électrique à fil !

Enfin selon votre terrain, déterminez de quelle largeur de coupe vous avez besoin. La largeur de coupe correspond à la surface en largeur tondue par les lames, lors d’un seul passage de la machine (en cm). Si vous avez des surfaces étroites par exemple, calculez avant l’achat si la largeur de coupe de votre tondeuse est suffisamment étroite.

A l’inverse, si votre terrain est vaste, la largeur de coupe vous permet de calculer votre temps de tonte.

Ramasser ou non l’herbe coupée ?

Selon votre choix, vous opterez pour une tondeuse :

 

  • à éjection arrière : si vous souhaitez que l’herbe soit ramassée.L’herbe est projetée directement vers un bac de réception qui se vide manuellement. Si vous choisissez ce système, calculez la contenance du bac pour éviter, sur de grandes surfaces, des vidages incessants.
  • à éjection latérale : si l’herbe tondue peut rester sur place (grands espaces, prairies…).L’herbe est éjectée par les côtés. Il est néanmoins possible d’y adapter un bac de ramassage.
  • Un troisième choix s’offre à vous : le mulching Cela consiste à broyer finement l’herbe coupée avant de la laisser sur place. Grâce à la forme des lames et du carter de coupe, l’herbe est aspirée vers le haut et coupée en morceaux avant de retomber à terre. Cela supprime le ramassage de l’herbe, permet une tonte sur herbe humide, et fertilise naturellement votre pelouse. Attention, cependant, le mulching suppose de faire 1 à 2 tontes par semaine en période estivale.

Finition

Une hauteur de coupe ajustable permet de régler selon votre besoin la tondeuse. La hauteur de coupe correspond à la hauteur de l’herbe tondue par les lames lors d’un seul passage de la machine (en cm).

Si vous souhaitez obtenir un gazon « anglais » (fin et dense), optez pour des lames hélicoïdales.

 

Confort d’usage

  • Réglage centralisé : le réglage centralisé a l’avantage de régler la hauteur de coupe pour l’ensemble des roues à l’aide d’une seule manette.
  • Ergonomie : Testez l’ergonomie de votre tondeuse avant l’achat ainsi que la facilité d’utilisation des différentes commandes, et la mise en place du bac de ramassage.
  • Facilité de conduite : la hauteur de coupe doit être facilement réglable et l’embrayage souple.
  • Débrayage de lame : Afin d’éviter de multiplier les arrêts et les redémarrages (pour vider votre bac ou pour amener votre tondeuse entre votre garage et votre pelouse, etc.) optez, de préférence, pour un modèle avec débrayage de lame.

Questions de sécurité

Prévenir les accidents

De nombreux accidents en extérieur adviennent avec les tondeuses.
Des commandes centralisées, à portée de main, simples d’utilisation, permettent d’éviter les accidents pour arrêter les lames et le moteur rapidement.

Entretien

Le bouchon de vidange, la jauge d’huile et la bougie doivent être faciles d’accès. Des lames facilement démontables permettront des affûtages réguliers pour une efficacité accrue.