Bien choisir son paysagiste : tout un art !

Une terrasse à aménager ? Un jardin à créer ou à faire entretenir ? Le paysagiste, jardinier des temps modernes, sera à votre service pour réaliser cette prestation. Voici quelques règles à suivre afin de faire le bon choix.

Création : une prestation complexe

Quelle que soit la surface de la zone que vous souhaitez aménager (jardin, parc ou terrasse), la première étape est de demander au moins deux devis. L’idéal est bien sûr de profiter du bouche à oreille ou de contacter des professionnels dont vous avez pu apprécier le travail sur votre commune. Vous pouvez également chercher via les pages jaunes ou demander conseil à la jardinerie la plus proche de chez vous.

Un bon professionnel se déplacera bien évidemment chez vous afin de discuter de vos souhaits, de votre budget mais surtout de vos contraintes (voisinage, qualité des sols, accessibilité du terrain, climat…). Bien sûr, il prendra des photos et les cotes (ou mesures) du terrain. Demandez un devis aussi détaillé que possible afin de pouvoir faire vos comparaisons.

A la réception des devis, éliminez ceux qui « explosent » votre budget mais ne vous précipitez pas forcément sur le moins cher (également appelé moins-disant). En effet, le prix est un critère essentiel mais la qualité est également importante (mieux-disant). Vérifiez le niveau de prestation proposé (végétaux, matériaux, moyens humains), les délais, le service après-vente (remplacement des végétaux morts ou malades, conseils, entretien éventuel…). Pensez également à faire préciser si la réalisation de la prestation se fera par la même entreprise ou par des sous-traitants. Enfin, certains vous proposeront un croquis ou une simulation informatique du projet.

Après avoir choisi votre fournisseur, le bureau d’études vous fera parvenir un projet détaillé comprenant un plan, la liste des végétaux et matériaux utilisés, un planning d’intervention… Il vous demandera alors un acompte mais veillez bien à ne verser le solde qu’à la fin de la réalisation pour garder une marge de manœuvre en cas de problème. Vous pouvez apporter des modifications au projet mais appuyez-vous sur les conseils de ce professionnel afin d’éviter des erreurs parfois coûteuses, comme des végétaux non adaptés.

Commence alors l’étape de réalisation de votre jardin ou de votre terrasse. Veillez au respect du projet et du planning proposés… mais faites-leur confiance quant au résultat final ! Comme pour la construction d’une maison, donnez rendez-vous au paysagiste pour la visite de fin de chantier. Puis profitez de votre nouvel espace vert personnel !

paysagiste

L’entretien : au fil des saisons

Pour les « petits » travaux comme la tonte de la pelouse, la taille des haies, le ramassage des feuilles, l’arrosage, l’entrepreneur peut vous proposer un forfait comprenant un nombre défini d’interventions en fonction de vos besoins ainsi que des prestations plus ponctuelles. S’il possède l’agrément « services à domicile », vous pourrez le régler par chèques emploi services (CESU) et bénéficier d’un crédit d’impôt de 50% des sommes réglées. Sinon, pour en profiter malgré tout, vous devrez établir un contrat de travail, devenir son employeur et payer des cotisations sociales à l’Urssaf. C’est alors normalement à vous de lui fournir son matériel… Intéressant seulement si vous possédez un grand domaine ou pour une copropriété.
Pour des gros travaux comme l’élagage, le débroussaillage ou la destruction de nuisibles, qui ne peuvent être considérés comme du service à domicile, faites appel à des professionnels spécialisés.

paysagiste

Aménager ou entretenir un jardin est un véritable travail de spécialiste.

Faire appel à un professionnel doit être pour vous gage de qualité et de sérénité. Alors… n’hésitez pas à faire jouer la concurrence !

shares