Comment choisir son chauffage d’appoint ?

Chaque année c’est pareil. Dès les premiers signes du froid, vous vous retrouvez emmitouflé dans une couverture lors de vos soirées télé ou vous êtes entièrement traversé par une poussée de chair de poule à la sortie de la douche ! Ce n’est plus possible. Vous tenez à votre confort tout au long de l’année ! Sans pour autant relancer le chauffage central ou la chaudière à fuel, le chauffage d’appoint électrique deviendra votre compagnon idéal pendant cette période d’inter-saison.

Pratique, mobile et économique, le chauffage “complémentaire” se faufile partout et trouvera naturellement une place dans les petits espaces comme la chambre des enfants, le bureau ou la salle de bain. L’usage, la superficie de la pièce ainsi que le confort recherché et le budget vont définir votre choix : radiateur soufflant, radiateur soufflant céramique, radiateur à bain d’huile, convecteur mobile, panneau rayonnant, cheminée électrique… Voici  quelques conseils afin de vous guider dans votre quête du poêle.

Radiateur soufflant

Facile à transporter, le radiateur soufflant a une montée rapide en température. Comme pour les ventilateurs, l’air aspiré se réchauffe au contact de la résistance avant d’être renvoyé sous forme de courant d’air chaud. Ce type de chauffage existe également en version céramique pour un plus grand confort et une plus grande perception de la chaleur. Correspondant à un petit budget (entre 10 et 150€), le radiateur soufflant convient pour un usage en salle de bain. Il est d’ailleurs spécialement équipé d’une grille de protection pour les projections d’eau ou d’une double isolation thermique.

Convecteur mobile

Le convecteur mobile utilise le principe de convection. L’air ambiant, aspiré par le bas, est chauffé et diffusé par une grille située en haut de l’appareil. Le convecteur dégage une chaleur immédiate et sèche. Ayant une faible possibilité d’inertie, une fois éteint, il perd cependant très rapidement sa chaleur, sa capacité de diffusion restant limitée. Equipés de thermostats, vous pouvez facilement réguler la température et le laisser allumer pendant votre absence. Le convecteur est appréciable pour des petits espaces tels la chambre ou le bureau.

Radiateur bain d’huile

Le radiateur à bain d’huile fonctionne presque comme un chauffage central. Le liquide, chauffé par des résistances électriques immergées, parcourt tout l’appareil en chauffant ses parois. Résultat : une chaleur diffuse et constante. Son fort effet d’inertie lui permet, même éteint, de continuer à diffuser une chaleur confortable. Leur point négatif sera la lente montée en température qui se traduira par une plus grande consommation électrique.

Panneau rayonnant électrique

Le panneau rayonnant trouve son nom dans son mode de restitution de la chaleur, c’est à dire par rayonnement. L’effet rayonnant réchauffe tout autant les murs et objets alentours, qui restituent en retour la chaleur à l’air ambiant. La sensation de chaleur est douce et homogène. Ce mode de chauffage étant très performant, il est donc plus économique car il évite une déperdition de chaleur. Ce type de chauffage convient pour tout type de maison, pour une pièce d’une surface maximum de 20 m².

Cheminée électrique

Plus considérées comme chauffage d’appoint, les cheminées électriques apportent par rapport à une cheminée classique un plus grand confort d’utilisation. Elles fonctionnent simplement grâce à un interrupteur marche/arrêt. La chaleur, malgré les “flammes”, provient d’une soufflerie. Le “feu virtuel” de ces cheminées consiste en un jeu de lumière en mouvement qui imite celui des flammes et l’effet de braise. Ne nécessitant aucun conduit d’évacuation, elles garantissent ainsi une propreté de votre intérieur tout en y apportant une touche décorative. A partir de 150€, elles existent en version mobile ou insert encastrable.

Chauffage à pétrole

On connaissait surtout le bon vieux poêle à pétrole (à mèche) de nos grands-parents, difficile à allumer, dégageant une odeur qui vous couper presque l’envie de vous chauffer. Aujourd’hui, il en existe une version plus moderne et plus sécurisée, le chauffage à pétrole à injection électronique. Une pompe incorporée prélève le combustible nécessaire dans le réservoir et une injection électronique le propulse dans la chambre de combustion où il est réparti sur un tamis. La chaleur est répartie par ventilation. La montée en température ultra rapide procure un grand confort.

 Selon les modèles, le chauffage à combustible liquide propose une autonomie allant de 13h à 91h. Son point faible étant avant tout le bruit de la soufflerie, il trouvera plus facilement sa place dans des pièces à vivre ou un grand bureau.

chauffage d 'appoint