Entretien des lames de scie

Astuces pour  conserver vos lames de scie plus longtemps:

  • Avant d’utiliser une lame neuve, prenez en note la marque et le modèle et retirez-en l’étiquette s’il y en a une.
  • Ne conservez que les bonnes lames : les lames tordues, ébréchées, émoussées ou endommagées d’une façon ou d’une autre devraient prendre le chemin du recyclage, être aiguisées ou encore être échangées.
  • En effet, il existe des marques de lames qui présentent un modèle d’affaires basé sur l’échange, alliant économies et recyclage : elles reprennent vos anciennes lames (de même marque) et vous offrent en retour un rabais substantiel (jusqu’à 75 %) sur l’achat d’une lame neuve. Économique et environnemental.
  • Vous pouvez aussi vous informer auprès de votre quincaillier ou centre de rénovation : dans pratiquement toutes les régions, des aiguiseurs passent une ou plusieurs fois par semaine pour cueillir les lames que les clients apportent et les aiguisent pour des frais raisonnables. Toute lame en bonne condition, peu importe son prix initial, vaut la peine d’être aiguisée. Certaines lames peuvent être aiguisées jusqu’à cinq fois.
  • Conservez chaque lame au carbure séparément, et non pas accrochées ensemble sur un clou, afin que les pointes de carbure n’entrent pas en contact les unes avec les autres, car les chocs pourraient les endommager.
  • Suggestion : conservez chaque lame entre deux plaques de contreplaqué, reliées entre elles par une vis et un écrou qui passera par le centre de la lame. Cela protège la lame contre les chocs, surtout si vous devez la transporter, et évite les blessures accidentelles. Autre idée : utilisez de vieilles pochettes de disques vinyle.
  • Pour sauver du temps sur le remplacement des lames, certains professionnels, qui ont des besoins variés, achètent plusieurs scies, chacune ayant sa propre lame, prête à l’usage.
  • Nettoyez l’accumulation de résidus collants, qui se produit parfois lorsqu’on coupe certains types de bois, en trempant d’abord la lame dans de la térébenthine. En ramollissant ainsi la résine, vous pourrez ensuite nettoyer efficacement la lame à l’aide d’une laine d’acier. Les accumulations de résine, en plus de ralentir la coupe et donner la fausse impression que les dents sont émoussées, peuvent aussi accélérer l’usure de la lame.
  • Lorsque la lame est propre, enduisez-la d’une mince couche d’huile-machine, pour aider à réduire les risques de rouille. Un jet de silicone en bombe aérosol aura le même effet, en plus de contribuer à réduire l’accumulation de résine.
  • Retirez tout résidu de sciure accumulé dans les gorges, entre les dents et dans les fentes d’expansion.
shares