La rénovation thermique d’une maison

rénovation thermique

Le coût de l’électricité en France reste bon marché en comparaison des autres pays Européens. Pour cette raison, une grande partie des maisons Françaises utilise l’énergie électrique pour le chauffage. Mais ce choix entraîne une surconsommation d’électricité de la part des ménages en particulier lors des vagues de froid. De plus, un radiateur électrique n’est pas le système le plus efficient pour se chauffer ni même le plus confortable. Pourtant, la France a potentiellement la plus grande ressource en bois énergie d’Europe. Ainsi, s’équiper d’un poêle à bois offre la possibilité d’un chauffage économique et efficace utilisant une énergie issue de la biomasse et donc renouvelable. Une électricité à bas prix n’incite pas non plus à investir dans des travaux d’efficacité énergétique. Mais avec un coût de l’énergie à la hausse, effectuer ce type de travaux peut vite être rentabilisé au bout de quelques années. D’autant plus que le gouvernement incite les particuliers à agir grâce au crédit d’impôt développement durable ce qui permet un retour sur investissement beaucoup plus rapide.

Quels travaux réaliser ?

Habiter dans un logement mal isolé peut coûter très cher et c’est un facteur de précarité énergétique. Chaque ménage dépense en moyenne 2.900€ par an pour ses dépenses énergétiques. Cette somme peut être réduite de moitié en réalisant une rénovation thermique. L’isolation est donc la première des priorités pour rendre sa maison moins énergivore (isolation des combles, du sol et des fenêtres). De plus, au même titre que pour le chauffage en hiver, lorsque votre logement dispose d’une bonne enveloppe thermique, votre besoin en climatisation s’en trouve limité. Ensuite, vous pourrez penser à installer des équipements plus performants. Le choix d’un système de chauffage doit se faire en fonction de votre habitat. . Il faut donc faire appel à un expert indépendant pour bien vous conseiller. Une chaudière à condensation peut par exemple s’avérer très efficace pour chauffer correctement vos pièces.

Les aides fiscales

La principale aide fiscale dont vous pouvez bénéficier est le crédit d’impôt développement durable. Celui-ci voit son taux régulièrement diminuer à mesure que les plans de réduction des dépenses s’ajoutent. Cependant, cette aide de l’Etat reste intéressante. Par exemple, faire installer une pompe à chaleur peut vous faire bénéficier d’un taux allant jusqu’à 34% (dans le cadre d’un bouquet travaux pour une pompe à chaleur géothermique). Par ailleurs, vous pouvez également contracter un prêt à taux zéro pour financer vos travaux d’économies d’énergie.

Le parc immobilier français pèse 43% de la consommation énergétique globale du pays. Il est urgent d’agir pour rendre nos maisons plus économes en énergie et de ce fait plus confortables. Bien souvent, le fait de rénover une maison est associé à l’unique vision d’esthétisme. Les notions de rénovation thermique et d’efficacité énergétique doivent rentrer dans les mœurs.

shares