L’entretien de la piscine

Entretenir la piscine peut prendre de quelques minutes à quelques heures par semaine, selon les équipements dont vous disposez. Chose certaine, c’est une tâche importante que vous ne devez pas négliger, si vous désirez profiter au maximum de la saison de baignade !

Les instructions qui suivent ont été standardisées pour les piscines extérieures entretenues au chlore; elles peuvent ne pas être applicables ou recommandables pour les piscines utilisant le brome ou le sel. De plus, vos équipements peuvent différer de ceux mentionnés dans le présent guide.

entretien de la piscine

Entretien quotidien de la piscine

Pour une qualité d’eau constante, il est important que vous-même soyez constant dans l’entretien. Donnez-vous alors une routine quotidienne, par exemple après le repas du soir (vous prolongerez ainsi la durée du chlore, car il est détruit par les rayons du soleil) :

  • Testez l’eau à l’aide des réactifs de votre trousse d’analyse ou, mieux encore, à l’aide de bâtonnets qui testent simultanément le chlore, le pH et l’alcalinité (ces bâtonnets vous feront gagner du temps).
  • Ajoutez les quantités de produits nécessaires, telles que recommandées par les fabricants, pour en rétablir ou en maintenir le bon niveau (voir ci-dessous).
  • Enlevez les débris à l’aide d’un ramasse-feuilles
  • Remettez la toile solaire en place, afin d’éviter le refroidissement de l’eau durant la nuit.
  • Le lendemain matin, retirez la toile solaire puis testez à nouveau le chlore : un niveau d’au moins 2 suffira pour la journée. Si le niveau est plus bas, ajoutez un peu de chlore.

Par mauvais temps, vous pouvez laisser la toile solaire en place, afin d’éviter les débris et le refroidissement de l’eau, mais il est recommandé de ne pas dépasser trois jours, pour ne pas encourager la formation d’algues.

Niveaux de produits recommandés :

  • Chlore : 1,5 à 2 ppm
  • pH : 7,2 à 7,8 (ajouter du pH – pour abaisser le niveau pH, et du pH + pour l’élever)
  • Alcalinité : 80 à 120 ppm
  • Dureté : 200 à 400 ppm

Entretien hebdomadaire ou avant la baignade

À toutes les semaines, ou juste avant la baignade, enlevez les débris à l’aide d’un ramasse-feuilles, en évitant les remous, puis passez la balayeuse (si nécessaire). Les instructions qui suivent concernent les balayeuses fonctionnant avec l’écumoire :

  • Montez les différents éléments de la balayeuse afin de la rendre prête à l’utilisation (manche télescopique relié à la tête, elle-même reliée au boyau, qui lui, est relié à la plaque d’aspiration);
  • Si votre piscine est munie d’un drain de fond, tournez la poignée de la valve trois voies vers le bas pour assurer une succion maximale de l’écumoire;
  • Remplissez d’eau le boyau de la balayeuse en plaçant la plaque d’aspiration vis-à-vis du jet de retour d’eau. Lorsque le boyau sera plein, rendez-vous à l’écumoire tout en maintenant la plaque d’aspiration sous l’eau, et insérez celle-ci dans l’écumoire, en vous assurant que le panier est en place. Si votre balayeuse se branche directement dans une prise dédiée (et non dans l’écumoire), suivez les instructions de branchement du fabricant.
  • Passez lentement la balayeuse, en évitant les remous;
  • Lorsque vous aurez terminé, éteignez la pompe, débranchez la balayeuse, videz le panier de l’écumoire et remettez-le en place. Piscine avec drain de fond : tournez la poignée de la valve trois voies à la position 2 (pour couper l’entrée d’eau à la pompe), videz le panier, remettez-le en place puis tournez la poignée de la valve à la position 4 (50/50 : fonctionnement simultané de l’écumoire et du drain de fond). Remettez la pompe en marche.

Une fois que vous avez passé l’aspirateur, faites un lavage à contre-courant (« backwash ») afin de nettoyer le sable du filtre. Un tel lavage doit aussi être effectué lorsque le manomètre indique une pression supérieure à la normale (5 de plus que ce qu’il indique normalement) :

  • Fixez le boyau de vidange (« waste ») au filtre et déroulez-le jusqu’à la rue;
  • À l’aide d’un tournevis, serrez adéquatement le collet (ou bague) qui maintient le boyau de vidange en place, puis arrêtez la pompe;
  • Mettez la manette du filtre à la position « backwash » (en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre), puis faites fonctionner la pompe pendant trois secondes pour « décoller » le boyau de vidange et ainsi éviter qu’il ne s’endommage sous la pression. Faites à nouveau fonctionner la pompe et ce, jusqu’à ce que l’eau rejetée (ou l’eau dans la bouteille de verre du filtre) soit claire (environ deux à trois minutes). Arrêtez la pompe après ce délai;
  • Mettez la manette du filtre à la position « whirlpool » et faites fonctionner la pompe pendant environ une minute. Arrêtez la pompe après ce délai;
  • Tournez la manette du filtre à la position « rinse » et faites fonctionner la pompe pendant une trentaine de secondes. Arrêtez la pompe après ce délai;
  • Positionnez la manette du filtre à la position « filter » puis redémarrez la pompe;
  • Une fois le lavage terminé, ajustez le niveau d’eau si nécessaire (aux 2/3 de l’écumoire);
  • Vérifiez le manomètre : il devrait revenir à sa position normale lorsque la pompe est en fonction.

Petit truc : faites couler l’eau de votre boyau d’arrosage juste au-dessus de l’écumoire pendant le lavage à contre-courant : cela maintiendra une bonne succion tout en compensant les pertes d’eau.

Ajoutez la dose d’algicide recommandée par le fabricant en fonction du volume de la piscine. L’algicide 40 % est surtout utilisé à l’ouverture ou en cas d’infection sévère, alors que l’algicide 5 % ou 10 % sera quant à lui utilisé pour l’entretien régulier. Vous pouvez vous baigner tout de suite après l’ajout d’algicide.

Nettoyez la corniche tout autour de la piscine, ainsi que le cerne, à l’aide d’une brosse à plancher ou de chiffons.

Pour diminuer le temps et l’argent consacrés à l’entretien de la piscine

  • Un chlorinateur automatique n’a besoin de pastilles de chlore qu’environ une fois par semaine. Notez cependant que vous devez faire fonctionner le filtre sans interruption, ce qui consomme davantage d’électricité, alors que sans chlorinateur, vous pouvez arrêter le filtre durant la nuit et même le doter d’une minuterie, ce qui contribuera à diminuer les frais d’entretien. Il vous faut donc choisir : économie de temps ou économie d’argent ?
  • Un stabilisateur de chlore et de pH crée un film protecteur à la surface de l’eau, permettant de prolonger la durée du chlore lorsque la toile est retirée.
  • Un purificateur d’eau (il en existe différentes sortes) contribue à diminuer l’ajout et surtout, la concentration nécessaire de produits chimiques tels le chlore et l’algicide.
  • Un robot réduit grandement le temps requis pour passer la balayeuse, car il se charge de la plus grande partie du travail.
  • Un « poisson tropical » (pochette biodégradable en forme de poisson) crée une « toile solaire liquide » qui fait exactement le même travail qu’une vraie toile solaire, pour environ 60 % de l’efficacité… mais la manipulation de la toile en moins ! Idéal pour les jours de canicule où les baignades sont fréquentes et où l’eau perd peu de chaleur !

Indications additionnelles

  • Fiez-vous toujours aux indications fournies sur les emballages des produits chimiques et entreposez ces derniers au sec et hors de la portée des enfants;
  • Ne jamais mettre deux produits chimiques dans l’eau en même temps;
  • Évitez le contact du chlore avec l’acier afin d’éviter la rouille;
  • Toujours diluer les produits dans un contenant d’eau avant de verser dans la piscine;
  • Ne jamais mett
    re de l’eau dans le chlore : quelques gouttes suffisent pour créer une explosion;
  • Lors des journées chaudes et ensoleillées, la teneur en chlore diminuera plus rapidement et demandera un suivi assidu;
  • Si votre eau est brouillée ou nuageuse, versez du clarifiant;
  • Si vous éprouvez de la difficulté à obtenir une eau claire ou si vous êtes incertain face à l’un des processus décrits ci-hauts, faites appel à un spécialiste. Ce dernier pourra entre autres analyser votre eau gratuitement.

Des problèmes ?

Voici quelques symptômes qui doivent éveiller votre attention si vous les rencontrez :

  • Du sable près du jet de retour d’eau : peut-être est-ce dû à une fuite des canalisations souterraines ou à un bris à l’intérieur du filtre (s’il s’agit d’un filtre à sable). Dans le premier cas, il est préférable de contacter un professionnel. Dans le deuxième cas, vérifiez ou faites vérifier le filtre.
  • Le filtre ne délivre pas assez de pression ou ne filtre pas efficacement : Faites un lavage à contre-courant (« backwash ») immédiatement. Si le problème persiste, peut-être le sable a-t-il besoin d’être remplacé.
  • Bulles d’air s’échappant continuellement du jet de retour d’eau : il y a probablement une fuite dans les boyaux ou les connexions, en particulier ceux reliant l’écumoire à la pompe. Vous pouvez essayer de détecter le problème vous-même, mais si vous ne trouvez rien ou si les boyaux sont enfouis, appelez un professionnel.
  • Les tuiles ou pavés, sous lesquels sont enfouis les boyaux, s’enfoncent dans la terre à des endroits précis : il y a peut-être une fuite dans la tuyauterie souterraine. Vous pouvez essayer de détecter le problème vous-même, mais il est préférable d’appeler un professionnel.
  • La pompe surchauffe, ne fonctionne pas à pleine capacité ou fait un bruit inhabituel : apportez la pompe à un technicien spécialisé pour entretien ou réparation. Peut sera-t-il nécessaire de la remplacer.
  • La piscine perd de l’eau : si vous constatez que le niveau d’eau cesse de descendre lorsqu’il arrive sous l’écumoire, sous le jet de retour d’eau, ou encore directement au-dessus ou en dessous d’une lumière immergée, il est probable que la perte soit due à une fuite à cet endroit. Vérifiez les joints, les boyaux, ou les conduits des lumières selon le cas. Cette situation peut nécessiter un remplacement de pièces ou une réparation professionnelle. Si le niveau d’eau s’arrête à un endroit autre, vérifiez les murs de la piscine à cette hauteur : il y a probablement une fuite, qui peut être réparée à l’aide d’une trousse conçue à cet effet. Regardez particulièrement là où l’échelle prend appui sur les murs. Si l’eau ne semble pas vouloir s’arrêter de descendre, le trou est peut-être au fond de la piscine : remontez alors le niveau d’eau pour éviter l’affaissement des murs (piscine hors-terre) puis appelez un professionnel. Certaines réparations peuvent être effectuées par vous-même, mais si vous doutez de votre réparation, ou si vous ne trouvez pas la fuite, n’hésitez pas à appeler un professionnel.

Une piscine bien entretenue est non seulement plus attirante, mais son eau est aussi plus sécuritaire. Certains produits et accessoires peuvent contribuer à alléger votre tâche… et vous permettre ainsi de profiter plus longtemps de votre baignade dans une eau propre !

shares