Arrosage de la pelouse l’été : comment faire des économies?

L’été, l’arrosage de la pelouse et du jardin peut augmenter votre consommation d’eau de plus de 50 %. Outre l’adoption d’un système d’arrosage automatique qui vous permettra de moduler les apports d’eau suivant les changements saisonniers, pensez à installer un système de récupérateur d’eau de pluie.

pelouse

Son installation est rapide et ne nécessite pas de gros travaux. Soit vous décidez d’installer une cuve extérieure qui sera posée sur le sol ; elle se remplira alors au gré des précipitations. Soit vous optez pour un réservoir qui sera raccordé à la gouttière de votre maison via un collecteur. Ce dernier, équipé d’une grille de filtration, permet de stocker une eau parfaitement propre et sans résidus. Une pompe de surface munie d’un kit d’aspiration achemine l’eau du réservoir à l’arroseur, lui-même branché sur votre tuyau d’arrosage. Ce dispositif peut également être enterré.

N’oubliez pas qu’arroser à la nuit tombante ou au lever du jour permet d’éviter l’évaporation de 60 % de l’eau distribuée. L’eau migrera en profondeur et les racines de gazon plongeront dans le sol pour rechercher l’humidité, ce qui fortifiera votre pelouse.

Par ailleurs pensez à diviser votre terrain en plusieurs zones d’arrosage et réunissez dans une même zone des plantes aux besoins en eau similaires. De cette façon, vous évitez d’imposer les besoins du gazon à toute la végétation, ce qui réduit votre consommation. Enfin choisissez un gazon sobre, mélange comportant au moins 50 % d’espèces résistantes au sec.

shares