Associations de plantes au jardin : prévenez maladies et attaques animales!

Jouez sur les associations de plantes au jardin pour limiter au maximum l’utilisation de produits chimiques. Certaines espèces, en vrais épouvantails à insectes, sont toujours de bon voisinage. D’autres se marient et se côtoient pour le meilleur, tenant tête ensemble aux maladies et aux animaux « nuisibles ».

Éloigner les animaux nuisibles : laissez les plantes s’entraider

Vous aimez les framboises ? Vous n’êtes pas le seul ! Au jardin, le ver du framboisier n’a pas besoin d’invitation pour s’installer au cœur même du fruit dont il ne laissera qu’un fantôme desséché. Un remède simple : planter des myosotis entre les pieds de framboisiers. Ces jolies fleurs bleues sont un répulsif naturel de ces empêcheurs de déguster en rond. Champion toutes catégories, super héros des jardins, l’ail tient la plupart des insectes à distance respectable. Sa compagnie est particulièrement appréciée des plants de carotte, de betterave, de tomate, de pomme de terre et des fraisiers.Mais il est malvenu auprès du chou (qui préfère le thym), du haricot et des pois.

jardin

Au potager, les œillets d’Inde, le basilic, la lavande sont de grands alliés : grâce à eux, pucerons, fourmis et mouches blanches feront un détour. Semez du cerfeuil entre les salades pour faire fuir les limaces.

jardin

Le mariage idéal : carotte et oignon ; ces deux-là se protègent mutuellement de leurs mouches respectives.

Prévention des maladies : les plantes-docteurs

Au jardin, la prévention des maladies ne passe pas forcément par les pesticides. Les rosiers sont sujets à l’oïdium ou au marsonia (maladie des taches noires). Plantez de la ciboulette à leur pied, et les voilà vaccinés ! La capucine, outre qu’elle attire les pucerons et les détourne ainsi des autres plantes, a une action anti-mildiou. Framboisiers, groseilliers, pieds de vigne et autres arbustes fruitiers s’accommodent très bien du voisinage de certaines plantes aromatiques comme la lavande, le thym ou l’hysope. Ces plantes produisent des substances bénéfiques à leurs racines et accroissent la production fruitière. Vous n’avez plus qu’à récolter !

shares