Conseils pour bien choisir un poêle à bois:

Face à la raréfaction des combustibles fossiles et à l’augmentation du prix de ces énergies, le chauffage au bois fait de plus en plus d’adeptes. Ainsi, de nombreux ménages s’équipent d’un poêle a bois. Apportant convivialité et étant économique, le poêle est également un élément décoratif qui doit être choisi avec soin. Voici quelques conseils pour bien choisir votre poêle à bois.

Tout d’abord, notez qu’en achetant un poêle, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. Les poêles éligibles au crédit d’impôt sont ceux dont le rendement énergétique est supérieur à 70%. Le rendement énergétique correspond au pourcentage d’énergie qui se transforme en chaleur. Ces poêles éligibles sont labellisés « flamme verte ».

Il existe différents types de poêle :

  • Le poêle traditionnel

Les poêles traditionnels sont les moins chers à l’achat. Leur rendement énergétique est peu élevé, de l’ordre de 45%. Ils ne sont donc pas éligibles au crédit d’impôt. Les poêles traditionnels sont à utiliser davantage comme chauffage d’appoint.

  • Le poêle de masse:

Le poêle de masse absorbe puis rejette progressivement la chaleur sur des périodes variant de 12h à 24h. Le rendement des poêles de masse est très élevé, de l’ordre de 90% et peut donc être utilisé comme chauffage central. L’avantage fiscal procuré par le crédit d’impôt permet de compenser un coût à l’achat plus élevé qu’un poêle traditionnel.

  • Le poêle double combustion:

Le poêle double combustion ou post combustion est équipé d’une deuxième arrivée d’air permettant ainsi une meilleure combustion. Les gaz issus de la combustion du bois sont eux-mêmes brûlés. Avec un taux de rendement supérieur à 75%, ce type de poêle est donc éligible au crédit d’impôt. Tout comme le poêle de masse, le poêle double combustion peut être utilisé comme chauffage central d’une habitation. Celui-ci devra être régulièrement alimenté.

  • Le poêle a pellet:

Les pellets ou granulés sont des résidus de bois compressés. Le foyer de combustion d’un poêle a pellet est automatiquement alimenté grâce au réservoir à granules dont il dispose. Certains poêles a pellet disposent même d’un programmateur pour planifier les heures de chauffage.

Pour alimenter votre poêle, vous pouvez opter pour les bûches, les briquettes (sorte de mini bûches en sciures de bois compressés de 1kg), les granules ou pellets (plus petits que les briquettes, ils ne pèsent que quelques grammes), les plaquettes (copeaux de bois de 5 à 10 cm de long).

Pour bien choisir votre poêle, de nombreux critères sont à prendre en compte :

Le design : Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de poêles. A vous de trouver celui qui s’adapte le mieux à votre décoration intérieure.
Le prix : Bien souvent, le prix d’un poêle varie en fonction de ses performances. Tout dépend de l’usage que vous souhaitez faire du poêle (chauffage d’appoint ou chauffage principal) et de votre budget.
La puissance : La puissance d’un poêle correspond au volume que le poêle peut chauffer. Tout dépend de la température désirée et du niveau d’isolation de votre habitat. En règle générale, il faut compter 4/10 KW pour un habitat de 100m2 ou entre 30 et 50 W/m3.
Le rendement énergétique : Tout dépend de la superficie à chauffer et si vous souhaitez utiliser votre poêle comme chauffage principal ou non.
La praticité : Avant d’acheter votre poêle, vérifiez que celui-ci est facile à alimenter, qu’il a une poignée main froide etc.
Sachez enfin qu’il est plus facile d’installer un poêle à bois qu’une cheminée. En effet, seul un raccordement à un conduit d’évacuation suffit. Ainsi, si vous habitez dans un appartement, il est tout à fait possible de vous équiper d’un poele.

shares