Conseils pour bien percer avec les forets

percer avec un forets

  • Choisissez la bonne vitesse pour votre perceuse. Plus vite = plus de frottement = plus de chaleur. La chaleur étant l’ennemie des forets, choisissez alors une basse vitesse pour percer les trous plus grands ou percer dans les matériaux plus durs
  • Presque tous les bricoleurs disposent d’un ensemble de forets, lesquels sont rangés chacun dans son trou, dans un boîtier. Si vous désirez pré-percer un trou pour une vis, trouvez le plus petit trou, dans le boîtier, dans lequel vous pouvez insérer la vis, et choisissez le foret qui occupe ce trou. Pour un clou, faites la même chose, mais choisissez le foret une taille en dessous;
  • Pour transpercer une pièce de bois sans causer d’éclats : percez presque entièrement le trou, jusqu’à ce que la pointe commence à sortir, puis terminez-le en perçant par le point de sortie.
  • Assurez-vous que les dimensions sont inscrites sur le foret;
  • Retirez le foret du trou lorsque ce dernier a une profondeur correspondant à trois fois le diamètre du foret, afin d’éliminer les copeaux;
  • Portez des lunettes de sécurité : les forets tournent à haute vitesse, et peuvent projeter des éclats de bois ou de métal.Considérez le mandrin de votre perceuse, le matériau à percer, la qualité de finition du trou recherchée, la fréquence d’utilisation et la dimension du trou à faire, afin de choisir le foret qui sera le mieux adapté à votre appareil et au travail à effectuer.Note : Les termes « mèche » et « foret » sont souvent utilisés en tant que synonymes, mais dans la langue française, on peut faire une petite distinction entre ces expressions. Les deux objets servent à percer des trous, mais la mèche possède un emmanchement (queue) carré, tandis que le foret est censé avoir un emmanchement cylindrique, et désignerait particulièrement les outils dont le tranchant est hélicoïdal. Dans le présent texte, nous avons utilisé le mot « foret » pour désigner toutes les pointes de perceuses servant à faire des trous.