Conseils pratiques sur le ponçage

  • Pour éviter les égratignures, poncez toujours dans le sens du grain du bois et soyez prudent aux endroits où le grain change de direction, surtout si vous utilisez une ponceuse de finition ou à courroie.
  • Souvenez-vous que les placages sont très minces et que les grains grossiers ou le ponçage excessif peuvent les endommager au point de les rendre non réparables. Il vaut
    donc souvent mieux de laisser la ponceuse à courroie sur son étagère.
  • Quand vous effectuez des réparations, vous devrez parfois vous rendre à l’évidence qu’il vous faudra poncer une surface en entier pour éviter l’apparence pommelée que cause souvent le ponçage partiel.
  • Après avoir poncé et avant d’appliquer le fini, vous devrez enlever toute poussière, huile, colle et autre résidus de la surface..
  • L’humidité peut nuire au papier abrasif. Rangez-le donc dans des sacs réutilisables bien scellés (Ziplock).
  • Il se peut qu’une lime émeri ou une lime à ongles de métal soit assez mince pour se faufiler entre les fissures des planches et y enlever les résidus de peintures ou de vernis.
  • Pour obtenir un fini parfait, humectez le bois légèrement avant le ponçage final, épongez-le et laissez-le sécher. L’eau soulèvera les fibres restantes et vous permettra d’arriver à une surface parfaitement lisse au moment du ponçage final.
  • Poncez légèrement les bords de bois afin d’éviter qu’ils s’effritent.
shares