4 étapes pour empêcher de fuir un robinet

Malheureusement un robinet qui goutte est chose courante. Pourtant, on ne sait pas toujours comment remédier au problème. On vous donne 4 étapes pour réparer votre robinet qui fuit.

Un robinet qui goutte, c’est énervant. C’est du gaspillage et c’est très mauvais, en plus, pour la facture d’eau, mais quand on n’a jamais eu à se préoccuper de ce problème, forcément on est un peu perdu. On a beau serrer le robinet comme un malade, rien n’y fait, ça goutte toujours : non seulement c’est assez frustrant, mais en plus ouvrir le robinet pour se brosser les dents devient une vraie galère. Alors comment on fait ?

Ayant été confrontée au problème récemment, il a bien fallu que je trouve une solution, j’ai donc fait mes petites recherches et découvert que les responsables étaient les joints pourris de mon robinet, qu’il fallait donc remplacer. Petite excursion à l’intérieur d’un robinet…

Remplacer les joints de robinet en 4 étapes

Si comme moi vous n’aviez jamais vu l’intérieur d’un robinet de votre vie, je peux comprendre que la perspective du démontage vous fasse peur. A priori pourtant, ce n’est pas insurmontable, et même les peu bricoleurs pourront y arriver.

La première chose à faire est de couper l’eau. Croyez-moi vous n’avez pas envie d’oublier cette étape. Ensuite pensez à bien fermer la bonde de votre lavabo pour éviter de perdre les petites pièces dans l’opération. Enfin équipiez-vous de matériel. Rien d’extraordinaire, mais indispensable : un petit tournevis plat, une clé plate, une clé à molette, un tournevis cruciforme.

remplacer joint robinet

1. Retirer les poignées du robinet

Premier mystère du robinet révélé : il faut retirer les pastilles bleue et rouge qui indiquent la température de l’eau sur vos poignées de robinet à l’aide d’un petit tournevis plat. Elles révéleront alors un trou, dans lequel est placée une vis centrale de blocage de la poignée. Desserrez cette vis avec un tournevis cruciforme, cela vous permettra de retirer la poignée en la tirant. Surtout gardez bien la vis pour pouvoir remonter le robinet !

2. On s’attaque au corps du robinet

La poignée retirée, elle a révélé, en principe, un partie en métal que l’on appelle « corps du robinet ». À l’aide d’une clé plate, il faut desserrer la base du corps du robinet puis continuer le dévissage à la main. Sur cette pièce, que vous venez de retirer, se trouvent deux joints :

un premier (plat ou rond) qui se trouve autour du « culot » et que l’on appelle « joint d’assise »
un deuxième, appelé « joint de clapet », enfoncé au bout du corps du robinet. C’est en particulier ce joint qui ne fait plus son travail et qui fait goutter votre robinet.

Commencez par retirer le joint d’assise à l’aide d’un petit tournevis plat, puis délogez le joint de clapet, toujours avec le tournevis. Dans le trou laissé libre par le joint de clapet, insérez un nouveau joint et remplacez également le joint d’assise pour plus de sûreté.

3. Vérifier les joints du col de cygne

Une fois que les joints des poignées ont été remplacés, il vaut mieux vérifier le (ou les) joint(s) du col de cygne et le remplacer.

Si vous l’ignorer, le col de cygne est cette partie longue par laquelle s’écoule l’eau de votre robinet. À sa base il y a un écrou de maintien qu’il faut desserrer avec une clé à molette. Retirez l’écrou, puis tirez sur le col de cygne pour mettre au jour le (ou les) joint(s) qui encerclent le tube. S’ils sont en bon état il n’est pas nécessaire des les remplacer, mais je vous conseille plutôt de le faire, histoire d’être débarrassé de la corvée pour un moment.

4. Remonter le robinet

Une fois que tous les joints sont remplacés, vous pouvez replacer le col de cygne dans son logement et resserrer l’écrou pour le maintenir en place (serrez bien avec la clé à molette).
Vous pouvez ensuite (et seulement maintenant) remonter les deux corps du robinet. Revissez le corps du robinet à la main et utilisez la clé plate pour serrer légèrement, mais surtout sans forcer !
Replacez enfin la poignée du robinet, serrez la vis de blocage avec votre cruciforme et replacez les capsules d’identification bleue et rouge (sans vous tromper !)

Et voilà ! Maintenant vous pouvez rouvrir l’eau (en espérant n’avoir pas fait de bêtise !).

shares