Guide pouf : tout savoir pour acheter un pouf

Tout en meublant l’intérieur des maisons avec goût et occupant de ce fait un grand rôle dans la décoration, le pouf ne prend toutefois toute la place. D’un design agréable, amusant et facile à caser, ce meuble saura se faire apprécier par toute la famille, des plus petits aux plus grands.

Qu’est-ce qu’un pouf ?

Le pouf peut se décrire comme un siège bas posé à même le sol. Il peut être ou non doté de pieds. Discret, il saura laisser place aux autres meubles dans la pièce où il sera présent. Il n’en demeure toutefois pas moins utile étant donné qu’il peut à la fois faire office de table basse, de repose-pieds ou de bouts de canapé. Au Maroc, pays dans lequel les repas se dégustent autour d’une table basse, il vole la vedette à la table.

Ce mobilier a fait son apparition sous le règne de Napoléon III, en France. 1865 marque l’apogée de sa renommée puisque c’est l’époque où les tapissiers conçoivent les sièges entièrement capitonnés sans que les bois apparaissent. Le pouf se fond exactement dans le décor de l’imagination de ces artisans en correspondant à l’idée que ceux-ci se sont faits des meubles de cette période. Les tabourets se sont, en effet, transformés en siège bas entièrement recouvert de tissus luxueux et dont les pieds sont façonnés dans des formes très stylées. Le pouf de l’époque était assimilé à la grâce féminine à tel point qu’il inspira Théophile Gauthier : « Quoi de plus charmant qu’un groupe de femmes à la beauté différente et contrastée, assises sur un pouf au milieu du salon, dans les flots de dentelle et de guipures qui écument à leurs pieds comme la mer aux pieds de Vénus ».

Le pouf se fait aujourd’hui le complice de tous nos moments : meuble de salon qui accueillera les retardataires ou repose-pieds après une journée éreintante. Malin, il peut même être transporté sur la terrasse ou dans le jardin.

Les types et modèles de poufs

Ce meuble peut ou non être doté de pieds. Dans le premier cas, la matière à partir de laquelle ces derniers peuvent être édifiés peut prendre le visage du bois ou du métal. Le bois demeure toutefois plus élégant et plus en harmonie avec la pièce qu’il réchauffera de son ton tandis que le métal est plus masculin. Du côté des pieds, la créativité peut donner naissance à des modèles qui varieront au gré des désirs de tout le monde : simple, très stylé ou tout simplement tendance.

Dans le second cas, le pouf se pose à même la terre et s’apparente à un gros coussin sur lequel on aimera s’asseoir en raison de son confort que le mousse qu’il contient optimisera.

Ce mobilier peut aussi se décliner dans une version déhoussable et pourra se transformer en un lit. Idéal pour ceux qui ne peuvent se permettre de posséder un lit supplémentaire en raison du manque de place.

Mais avec ou sans pieds, transformable ou non, la caractéristique commune à tous les poufs réside dans le fait qu’ils sont tous capitonnés.

Les tissus de recouvrement

Le coton

En matière de recouvrement de meubles, tout comme en vêtement, le coton demeure la matière star. Doux et facile à entretenir, il possède l’avantage de ne pas facilement se salir.

Le velours

Son aspect confère une chaleur accueillante et meuble, de ce fait, l’atmosphère d’une ambiance très confortable. Le seul point faible du velours demeure le fait qu’il se salit facilement.

Les tissus synthétiques

D’une grande variété, ils satisfont tous les goûts.

Le cuir

Pouvant se décliner en de nombreux coloris, le cuir allie une élégance sobre et un caractère qui casse une ambiance très BCBG.

Comment bien choisir son pouf

Siège bas, ce mobilier ne doit néanmoins pas être un meuble sur lequel on aura l’impression d’être assis par terre. Pour cela, il faut veiller à ce que sa hauteur ne soit pas trop petite. Surtout si elle n’est pas uniquement destinée aux enfants. Même utilisé entant que repose-pieds, il requiert cette attention lors de son achat.

Comment entretenir son pouf

Sa caractéristique qui est d’être toujours capitonné implique que son entretien se résume surtout à celui du tissu d’ameublement.

Pour éliminer les tâches

Il est conseillé de nettoyer immédiatement la tâche avant qu’elle n’ait été absorbé par le tissu.

Les tâches de liqueur

Tissus de la catégorie A/B : tamponner avec du papier abrasif. Si elles persistent, nettoyer avec de la mousse de savon neutre, passer de l’alcool dénaturé à 15 % puis sécher avec un sèche-cheveux.

Tissus de la catégorie C/D : nettoyer avec un détachant à sec si la tâche ne part pas après les mêmes gestes que pour les catégories A et B.

Les tâches de boissons/vins

Tissus de la catégorie A/B/C/D : tamponner avec un chiffon non abrasif ou un papier absorbant. Si la tâche ne part pas, essuyer avec du vinaigre dilué dans de l’eau à 50 %, puis avec de la mousse de savon neutre (à tamponner sur la partie tâchée) et sécher avec un sèche-cheveux.

Les tâches d’huile

Tissus de la catégorie A : tamponner avec du papier absorbant, nettoyer avec de la mousse de savon neutre, absorber de nouveau avec du papier absorbant. Si la tâche persiste, nettoyer avec un chiffon blanc non abrasif imbibé de perchroéthylène.

Tissus de la catégorie B/C/D : éliminer la tâche avec un détachant à sec. Au préalable, tester la réaction du tissu en frottant sur une partie non visible.

Pour enlever la poussière

L’usage d’une brosse à poils doux ou d’un aspirateur à puissance moyenne est conseillé, sans toutefois frotter trop vigoureusement sur le tissu.

guide pouf

shares