La fertilisation de la pelouse

Les graminées du gazon, comme toutes les plantes, sont nourries par l’énergie du soleil. Elles puisent dans le sol où elles poussent l’eau et les minéraux dont elles ont besoin en complément. La fertilisation de la pelouse permet de combler les lacunes du sol et de renouveler ces éléments afin qu’ils soient toujours disponibles. Le gazon qui dispose de tous les nutriments dont il a besoin résiste mieux à l’usure, au froid, aux insectes nuisibles et aux maladies.

La fertilisation

Parmi tous les constituants du sol utiles au gazon, trois éléments sont essentiels en quantité importante.

Azote : favorise la croissance et le verdoiement du gazon.

Phosphore : favorise l’enracinement et la résistance aux maladies.

Potassium : augmente la résistance aux maladies, au froid et favorise la mise en réserve.

Le pourcentage de ces trois éléments est indiqué par un code de trois chiffres sur l’emballage. Ainsi, 10-4-8 indique 10% d’azote, 4% de phosphore et 8% de potassium.

Le programme en quatre étapes

Il s’agit d’une gamme qui a fait ses preuves. Ces engrais de synthèse ont été élaborés par des spécialistes selon les besoins des graminées à gazon. Ils sont concentrés en éléments minéraux et rapidement assimilables par la plante. Une grande partie de l’azote qu’ils contiennent est libéré graduellement afin d’être disponible entre les applications. Il est très important de respecter les doses prescrites sur les emballages. Un excès peut brûler les racines et faire baisser le taux de matière organique du sol. Les sels minéraux qui ne sont pas absorbés par le gazon peuvent être lessivés par les eaux de pluie ou d’arrosage et être entraînés dans les cours d’eau et les nappes phréatiques.

1re étape : 21-2-6 avril-mai

      Riche en azote, cette étape favorise le développement rapide du gazon au début du printemps. 40 % de l’azote est à libération lente. Il est donc disponible pour les plantes pendant près de six semaines.

2e étape : 18-2-6 mai-juin

Une fertilisation constante assure la stabilité de croissance et de verdoiement. Le fer et le magnésium favorisent un gazon dense et une coloration uniforme.

3e étape : 10-4-8 juillet-août

Sa formulation équilibrée perm et au gazon de résister aux conditions plus difficiles du milieu de l’été et de débuter la mise en réserve.

4e étape: 8-5-15 septembre

L’étape la plus importante est celle où le gazon se prépare pour l’hiver. Elle favorise le développement des racines et la mise en réserve qui serviront au printe mps suivant pour un démarrage rapide.

La fertilisation naturelle

Les produits d’origine naturelle offrent plusieurs avantages. Ils sont moins concentrés et ne présentent aucun risque de brûlure des racines lorsqu’ils sont appliqués tel qu’indiqué. Ces fertilisants se fixent dans le sol et libèrent graduellement les éléments nutritifs. La matière organique qui sert de base aux engrais naturels contient l’ensemble des minéraux dont la plante a besoin. Elle améliore le sol en en augmentant sa porosité et en freinant son érosion. Ces fertilisants favorisent les microorganismes utiles qui aèrent le sol et décomposent le chaume et les débris végétaux. Le déchaumage peut devenir inutile pour certain type de sol.

Le programme en quatre étapes 100 % naturel

Une nouvelle gamme de fertilisants complètement naturelle est depuis peu disponible chez Botanix. Ils sont composés de fumier de poule, un fumier de très haute qualité, et de divers ingrédients de source naturelle. En plus des trois éléments essentiels que sont l’azote, le phosphore et le potassium, l’engrais à gazon 100% naturel contient de la matière organique et des oligo-éléments importants, comme le fer et le calcium qui améliorent la beauté et la santé du gazon.

Ce programme d’engrais 100% naturel est sans danger pour les êtres humains, les animaux domestiques, la faune et la flore et il protège la vie du sol. Il est également facile à appliquer. Les effets bénéfiques du programme 100% naturel se font sentir graduellement à moyen et à long terme. Il demande donc un peu plus de patience mais améliorent de façon durable la qualité et la richesse du sol. Il est important de toujours bien suivre toutes les recommandations.

1re étape : 7-3-1 + 1 % Fe (fer) – avril-mai

      Améliore la structure du sol et la rétention d’eau, augmente le taux de matière organique et réveille la vie du sol. L’azote aide le verdoiement rapide au printemps.

2e étape : 7-3-1 + 1 % Fe (fer) – mai-juin

L’apport régulier de matière organique perm et au gazon d’atteindre son plein potentiel de développement.

3e étape : 5-4-2 juillet-août

Une fertilisation équilibrée perm et au gazon de poursuivre sa croissance. Les micro-organismes du sol permettent au gazon de mieux résister à la sécheresse.

4e étape : 4-4-9 + 1% Fe (fer) – septembre

Tout en poursuivant l’apport de matière organique, cette étape riche en potassium minéral naturel maintient la résistance du gazon aux maladies et aux rigueurs de l’hiver. Le gazon fait alors des réserves qu’il utilisera au début du printemps suivant.

Ces engrais fixés dans le sol ne sont pas lessivés par les eaux de pluie ou d’arrosage normal. Les pertes étant minimisées, il y a peu de risque de pollution des cours d’eau et des nappes phréatiques. Les minéraux qui ne sont pas absorbés immédiatement par les racines sont gardés en réserve dans le sol.

shares