La plantation d’annuelles en pots

 plantation d'annuelles en pots

La plantation d’annuelles en pots est un véritable jeu d’enfant lorsqu’on connaît les étapes à suivre pour la réussir.

Il est important de tracer un croquis de plantation avant de commencer, surtout si vous optez pour des compositions mixtes. Vous aurez ainsi étudié les besoins des plantes et choisi celles qui se marient bien non seulement en ce qui concerne les coloris, mais aussi à leur besoin en ensoleillement et en eau.

Quelques heures avant d’entreprendre le travail de plantation, arrosez bien vos plantes pour éviter que la terre ne se détache des racines. Une autre méthode consiste à faire tremper les caissettes dans un bac contenant quelques centimètres d’eau. Une plante aux racines humides a une meilleure chance de survivre à la transplantation.

  • Mélanger le terreau dans un grand bol et l’humecter à l’aide d’un arrosoir.
  • Couvrir le trou de drainage et remplir le pot au deux tiers avec le terreau.
  • Tasser légèrement le terreau au fond et sur les parois en formant un puit au centre duquel vous ajouterez ensuite du terreau. Ne tasser pas le terreau au centre, car un terreau trop compact ralentit la croissance des racines.
  • Si, en sortant la plante de la caissette ou de son godet en plastique, vous remarquez que les racines forment une spirale autour de la motte, les tailler à l’aide d’un couteau ou de ciseaux. Cette méthode stimule la formation de nouvelles racines et facilite l’intégration de la plante dans son nouvel environnement.
  • Former un trou dans le terreau et déposer chaque plante selon l’ordre établi. En général, les plantes érigées vont au centre.
  • Normalement, on complète en plaçant les plantes retombantes en périphérie. Arroser ensuite copieusement jusqu’à ce que l’eau s’écoule par les trous de drainage. Au besoin, ajouter un peu de terreau pour niveler la surface et consolider les plantes.

Prendre le temps d’enlever les feuilles qui ont été endommagées lors de la manipulation et de vérifier qu’aucune feuille à la base du plant ne se trouve enterrée, car elle peut le faire pourrir et entraîner l’apparition de maladies. C’est à cette étape que vous répandez sur le terreau une poignée d’engrais. vous auriez aussi pu mélanger de l’engrais au terreau au niveau des racines.

Au moment de la plantation, il est très important de bien enterrer la plante. Beaucoup d’échecs sont dus à une mise en terre trop superficielle qui cause l’exposition des racines après quelques arrosages. Insérer et presser le terreau entre chaque plant.

De plus, il faut éviter de remplir le pot au complet, car l’eau débordera du contenant à l’arrosage. Un espace de 3 à 5 cm est nécessaire pour permettre qu’une quantité suffisante d’eau puisse s’infiltrer avant qu’elle ne déborde du pot.

Enfin, les fleurs fraîchement plantées ne devraient pas être exposées au plein soleil immédiatement. Un peu d’ombre facilite l’acclimatation à leur nouvel environnement.

shares