Le déshumidificateur

Condensation dans les fenêtres, rhume qui n’en finit plus, etc. Ça vous dit quelque chose ? Peut-être souffrez-vous, votre maison et vous, des conséquences causées par l’excès d’humidité. Un déshumidificateur peut alors s’avérer la solution à votre problème. Voici comment choisir votre déshumidificateur selon vos besoins précis.

Un problème d’humidité ne doit pas être pris à la légère. Il entraîne de sérieuses conséquences pour la santé (maux de tête, fatigue chronique, rhume qui perdure, prolifération des bactéries, etc.) et pour la maison (moisissure, détérioration de l’ameublement et de la charpente, etc.). Si vous remarquez de la condensation dans vos fenêtres ou qu’un effet de succion se fait lorsque vous ouvrez la porte d’entrée (pression négative), vous devez réagir.

Un thermostat hydromètre

Pour être vraiment certain qu’il s’agit bien d’un problème d’humidité, et non d’un problème de circulation d’air, procurez-vous un thermostat hydromètre. Ce dernier vous donne la lecture du taux d’humidité de la maison.

Il en existe deux types : mécanique et électronique. L’hydromètre mécanique est fiable à 5 % près et coûte moins de 10 $. L’hydromètre électronique, beaucoup plus précis, se vend environ 30 $. Le taux d’humidité confortable à l’intérieur d’une maison devrait se situer entre 40 et 55 %. Cependant, cette lecture peut varier selon la température extérieure. À partir de 60 %, il y a vraiment problème d’humidité et le moyen d’y remédier est d’utiliser un déshumidificateur.

Premier critère de choix

Le premier critère à considérer pour l’achat d’un déshumidificateur est la surface à couvrir. Les déshumidificateurs que l’on retrouve sur le marché ont des capacités d’environ 24 à 40 pintes. Pour une bonne performance de votre appareil, il faut compter environ 1 pinte par 75 pi ca. Vous pouvez aussi vous référer au tableau suivant :

Le bruit et l’esthétisme

Le second élément important dans le choix d’un déshumidificateur est le bruit. Si le déshumidificateur est installé dans un sous-sol peu utilisé, le bruit ne pose pas de problème. Mais si des enfants dorment au sous-sol, il ne faudrait pas que l’appareil perturbe leur sommeil.

Même chose pour l’esthétisme du déshumidificateur : s’il est destiné à un endroit peu fréquenté, un modèle standard vous suffira. Par contre, s’il est visible des pièces familiales, peut-être préférerez-vous un modèle plus design.

Le prix

Si ces trois critères, capacité du réservoir, bruit et esthétisme, doivent influencer votre choix, ils ont aussi une incidence sur le prix, bien sûr. Ce dernier varie entre 180 $ et 250 $. Un montant bien raisonnable compte tenu des conséquences du problème d’humidité sur votre maison, mais surtout sur votre santé, n’est-ce pas ?

L’entretien

Pour entretenir les déshumidificateurs, c’est très simple. Il s’agit de nettoyer régulièrement le filtre placé à l’arrière de l’appareil et d’enlever la saleté sur les serpentins.

À la fin de l’été, quand vous remisez le déshumidificateur, il est important de le nettoyer. L’intérieur de l’appareil a tendance à s’encrasser de dépôts minéraux qui proviennent de l’eau. Retirez le tampon et le flotteur et faites-les tremper dans un mélange d’eau et de vinaigre pour enlever tous les dépôts.

Enfin le confort d’une maison dont le taux d’humidité est adéquat. Il suffisait de si peu… un simple déshumidificateur.

shares