Les aliments préférés des oiseaux

Les oiseaux n’ont pas tous les mêmes besoins. Certains préfèrent se nourrir au sol, d’autres sont plus craintifs et doivent être nourris assez loin de la maison, du moins au début, le temps qu’ils s’habituent. Finalement, ils ont tous leurs préférences quant aux aliments.

Quelle nourriture offrir aux oiseaux

Dans leur milieu naturel, les oiseaux se nourrissent d’insectes, de graines et de fruits leur assurant une alimentation équilibrée. Pour réussir à les attirer, on doit tenter d’imiter la nature en leur offrant des aliments diversifiés.

La nourriture offerte est composée d’aliments qui ont fait leurs preuves sur le marché et qui sont de loin les plus recherchés par les oiseaux. Vous pouvez donc offrir tout ce dont les oiseaux ont besoin pour combattre les rigueurs de l’hiver: des protéines, des vitamines, des minéraux, des hydrates de carbone et des matières grasses.

Si votre budget ne vous permet pas d’acheter tous les aliments, n’ayez crainte, car durant l’hiver, les mangeoires ne représentent qu’une partie de leur apport alimentaire. Pour combler leurs besoins, ils visitent d’autres mangeoires et continuent de s’alimenter à même la nature environnante.

Les aliments qui ont la préférence de la plupart des oiseaux se divisent en cinq catégories: le suif de bœuf, le pain, les graines, les petits fruits et, finalement, les raisins secs, les arachides et les noix hachées.

Le suif de boeuf

L’hiver, le suif de bœuf est une excellente source d’énergie pour les oiseaux. Le suif de bœuf est généralement apprécié des espèces insectivores comme les parulines, les sittelles et les pics bois, qui tardent à effectuer leur migration automnale. Le suif a le désavantage de rancir rapidement s’il est exposé à la chaleur. Il est donc recommandé de le renouveler régulièrement ou d’attendre que le froid s’installe.

Les blocs de suif commerciaux comprennent un mélange de gras et de graines. Certains mélanges peuvent inclure en surplus du beurre d’arachide, des insectes séchés et des fruits. Ils se présentent sous forme de blocs carrés ou de petites boules selon le type de présentoir utilisé. Le suif est très apprécié par les mésanges, les sittelles et les pics.

Le pain

Le pain est apprécié de presque toutes les espèces d’oiseaux. Puisqu’il ne constitue pas à lui seul un menu équilibré, on ne doit jamais l’offrir seul. De petits cubes de 1 cm² (½ po²) attirent les étourneaux et les geais bleus.

Les graines

Le tournesol, le maïs, le millet et le chardon couvrent à eux seuls la plupart des besoins des oiseaux qui passent l’hiver au Québec. De toutes les graines et céréales offertes sur le marché, le tournesol est le meilleur achat. La graine de tournesol est la plus recherchée et la plus consommée par les oiseaux. Elle est offerte dans une grosse écale striée de blanc ou dans une écale plus petite de couleur noire. Cette dernière est la préférée.

Pour ce qui est du maïs, mis à part le geai bleu qui s’accommode bien des grains entiers, les autres espèces au bec plus fin préfèrent le maïs concassé.

Il existe trois variétés de millet: le blanc, le rouge et le jaune. Le millet est souvent un mélange de ces trois variétés bien que les oiseaux les préfèrent dans cet ordre: le millet blanc, suivi du rouge et finalement, le jaune.

Le chardon est la plus coûteuse des graines; par contre, son pouvoir d’attraction sur certaines espèces en vaut la dépense. Les oiseaux à bec fin comme les tarins, les sizerins et les chardonnerets raffolent des graines de chardon.

Les petits fruits et les fleurs

N’hésitez pas à planter des arbres ou des arbustes produisant de petits fruits, comme les groseilliers, les gadelliers et les cerisiers. En attendant qu’ils produisent des fruits, de petits morceaux de raisins frais, de cerises, de pommes et même d’oranges pourraient attirer des visiteurs de prestige comme le jaseur boréal, le polyglotte moqueur ou l’oriole du nord. Les sorbiers, les frênes ou les érables attirent aussi les oiseaux.

Mais que dire des fleurs. En plus d’embellir votre terrain, certaines annuelles et vivaces séduisent les oiseaux. Bien sûr il y a les éternels tournesols et chardons, mais les amarantes, les cosmos, les rudbeckies et les verges d’or ne laissent pas leur place.

Raisins secs, arachides et noix hachées

Ce sont des aliments riches, nutritifs et très convoités. Ils sont irrésistibles pour certains oiseaux comme le geai bleu. Ces aliments sont cependant un peu plus coûteux.

Aliments peu utilisés par les oiseaux

Les sacs contenant des graines mélangées ne sont pas tous de bons achats. Les moins recommandés contiennent une petite quantité de graines recherchées par les oiseaux et une forte proportion de blé, d’avoine, de sorgho, de sarrasin et d’orge. Les oiseaux rejettent les graines qui ne les intéressent pas. Il en résulte des pertes très importantes.

D’autres mélanges comme les graines à pinsons sont faits de céréales plus recherchées et peuvent représenter un bon achat. En autant qu’ils contiennent du millet, de l’alpiste, du colza, du chardon, du pavot, du carvi et des graines de lin. Dans le cas contraire, ce n’est pas un bon achat.

Les oiseaux sont faciles à attirer et peuvent être très utiles. En effet, les espèces qui sont insectivores consomment d’énormes quantités d’insectes nuisibles; les espèces carnivores, quant à elles, dévorent les petits rongeurs qui s’attaquent aux arbres et aux arbustes durant l’hiver. Cela contribue efficacement à maintenir les populations d’insectes et de rongeurs sous contrôle.Les oiseaux ajoutent à l’environnement immédiat de la vie. Ils offrent également un contact avec la nature, et ce, directement dans notre cour, que ce soit en milieu urbain ou à la campagne.

shares