Les bulbes annuels

bulbes annuels

Les bulbes annuels, appelés aussi bulbes «tendres», ne peuvent survivre en pleine terre durant l’hiver. Il faut les entreposer à l’intérieur l’automne venu et les replanter au printemps ou les remplacer à chaque été comme les fleurs annuelles. Les bulbes annuels vous sont offerts chez votre marchand à la fin de l’hiver. Ils sont alors prêts à planter au début de l’été.

Qu’est-ce qu’une plante à bulbe ?

Le bulbe est constitué de racines souterraines charnues dans lesquelles sont emmagasinée les sources nutritives qui servent à reconstituer chaque année les parties aériennes de la plante.

Donc toutes les plantes qui sont aussi pourvues d’un organe souterrain charnu qui ramasse des réserves afin de leur permettre de se développer l’année suivante sont qualifiées de plantes à bulbes.

On retrouve donc aussi sous l’appellation de plantes à bulbe :

  • Le vrai bulbe
  • Les cormus
  • Les rhizomes
  • Les tubercules
  • Les racines tubéreuses

Parce que les organes assument la même fonction que le bulbe, même s’ils n’ont pas la même forme.

Les différents bulbes

  • Le vrai bulbe
  • Les cormusLe cormus ressemble au vrai bulbe, mais il est généralement de forme plus arrondie, et contrairement au vrai bulbe, le cormus se dessèche pendant la floraison. Donc un nouveau cormus se développe sur le précédent.
  • Les rhizomesLes rhizomes ont une forme allongée. Ils se développent avec les années mais ne produisent pas de rejetons. De plus, ils ne possèdent pas de tunique.
  • Les tuberculesLes tubercules sont généralement aplatis. Il grossissent au fil des ans sans produire de rejetons. De plus, ils ne possèdent pas de tunique.
  • Les racines tubéreusesLes racines tubéreuses sont constituées de plusieurs racines renforcées. Les bourgeons se développent à l’endroit où l’ancienne tige était issue. Les racines se développent pendant la période végétative de la plante.

L’utilisation au jardin

La plupart des bulbes annuels possèdent des qualités ornementales remarquables. La grande beauté des dahlias, le magnifique feuillage des caladiums ou la forme inusitée de l’eucomis impressionnent. Le parfum de la jonquille du Pérou envoûte. Les bulbes annuels peuvent améliorer l’aspect visuel de plusieurs façons :

  • planter les variétés multicolores en massif devant des conifères au feuillage vert foncé;
  • agrémenter de bégonias tubéreux et de caladiums les lieux mi-ombragés;
  • associer les bulbes tendres avec les fleurs annuelles pour faciliter le nettoyage automnal des plates-bandes;
  • cultiver en pots, en paniers suspendus ou dans des bacs à fleurs les variétés qui s’y prêtent (bégonia tubéreux, oxalis, etc.);
  • planter les bulbes de petite dimension ou fragiles à manipuler dans des pots mis en terre dans les plates-bandes (oxalis, gloriosa, etc.).

La majorité des bulbes annuels préfèrent les lieux ensoleillés et les sols riches et bien drainés.

La plantation

Les bulbes tendres se plantent en même temps que les fleurs annuelles, c’est-à-dire lorsque qu’il n’y a plus de risque de gel. Les étapes de la plantation demeurent les mêmes que pour les bulbes vivaces (voir section bulbes vivaces).

Au moment de la plantation, fertiliser les bulbes tendres en incorporant au sol de généreuses quantités de compost de crevettes (1 à 2 cm) et de l’os moulu.

Il est avantageux de démarrer à l’intérieur les dahlias, les cannas, les caladiums ainsi que les bégonias tubéreux et les callas environ quatre à six semaines avant leur séjour à l’extérieur pour devancer la floraison. Ces plantes sont aussi disponibles en pots à votre centre-jardin.

La conservation des bulbes annuels

  • Déterrer délicatement les bulbes lorsque le feuillage sèche ou meurt en fin de saison. Couper les tiges ou les feuilles à environ 2 cm au-dessus de la pointe du bulbe.
  • Enlever l’excédent de terre sans laver les bulbes. Couper toute partie abîmée ou pourrie et laisser sécher les bulbes quelques jours à l’air libre.
  • Traiter les bulbes avec un fongicide en poudre en les secouant dans un sac de plastique fermé contenant une quantité de fongicide.
  • Déposer les bulbes dans des boîtes ou des sacs en papier entrouverts et les recouvrir de vermiculite ou de mousse de sphaigne sèche.
  • Conserver les bulbes à une température de 5 à 10º C. Humidifier légèrement la vermiculite si les bulbes se déshydratent.
  • Diviser les bulbes au printemps, si nécessaire.

Les bulbes annuels produisent des fleurs vraiment spectaculaires et inusitées. Certains offrent une floraison continue jusqu’au gel.

Bon été !