Outillage bois : outil de menuisier pour travailler bois à la main !

Pour élaguer, ébrancher, abattre un sujet mort ou fendre des bûches, il est toute une panoplie d’outillage bois spécialisés, pour travailler vite et sans peine.

Outil pour tailler le bois : la serpe

Il existe de nombreuses formes de serpes, adaptées aux traditions régionales. Constituées d’un manche en bois et d’un fer en acier plus ou moins recourbé à son extrémité, elles possèdent un taillant affûté, trempé et poli pour une coupe du bois bien nette. Ce fer dispose d’une soie qui traverse le manche, d’où une excellente cohésion entre le manche et la partie tranchante. Selon les modèles, le fer mesure de 20 à 30 cm, le poids oscillant entre 400 et 900 g. La serpe est utilisée pour l’élagage, le défrichage, la fabrication de fagots, etc.

La serpe Italie

Avec un fer long de 22 à 30 cm et un manche en bois recouvert de cuir, cet outil offre une très grande maniabilité et des possibilités de coupes de très bonne qualité. Le poids oscille entre 500 et 800 g.

On apprécie le cuir couvrant toute la longueur du manche, qui améliore la tenue en main. Une pièce métallique recourbée est située sous le manche. Elle est très utile car elle offre une bonne assise à la main lors de la coupe. De plus, ce crochet offre la possibilité de suspendre la serpe à la ceinture.

La serpe de Paris

C’est la plus courante des serpes, avec un fer large, long de 25 cm. Le manche est en bois, et son poids avoisine les 800 g.

Un outil indispensable pour couper les branches basses d’un arbre, les pousses qui naissent le long d’un tronc ou pour nettoyer les branches d’un arbre abattu. Cette serpe est un peu lourde mais ce poids est un avantage car il améliore la coupe. Un trou percé dans le haut du fer est utilisé pour l’accrochage lors du rangement.

outillage bois

Masse et Coins , outils de menuisier pour fendre le bois

Le merlin

Assez proche de la hache, le merlin possède un fer plus gros et plus lourd. L’un des côtés de ce fer en acier forgé et trempé est affûté. Il est utilisé pour refendre les bûches. L’autre côté est plat et destiné à servir de masse pour enfoncer des coins. Le poids d’un bon merlin est de 2,5 à 3 kg.

Il s’agit d’un outil polyvalent, puisqu’il permet à la fois de fendre directement le bois ou d’être utilisé comme une masse. Plus cet outil est lourd, meilleure est son efficacité, même s’il paraît plus fatigant. Comme la hache, tenez votre outil à deux mains et placez-vous sur le côté ou les jambes suffisamment écartées pour que le taillant passe entre elles si vous ne pouvez retenir votre geste.

La masse ” couple “

Elle est constituée d’un manche à emmanchement conique ou droit et d’un gros morceau d’acier présentant deux têtes plates de chaque côté. La masse est principalement utilisée pour faire pénétrer les coins à refendre dans le bois mais aussi pour enfoncer des piquets ou pour des travaux de démolition. Le poids varie de 3 à 8 kg.

Choisissez de préférence une masse lourde. Elle est plus difficile à lever mais vous aurez moins souvent à le faire car ce poids contribue à un meilleur enfoncement des coins, surtout lorsque le bois est très sec.

Les coins

Ils sont en acier et destinés à refendre les très gros morceaux de bois ou ceux qui ne sont pas de droit-fil. Plusieurs formes de coins existent : à bout pointu (très bonne pénétration dans le bois), à bout plat (pour profiter d’une fente existante) ou éclateur, dont la forme vrillée favorise l’éclatement du bois par rotation.

Si vous utilisez des coins à bout plat ou pointu, il vous en faut au minimum deux, de façon à pouvoir dégager avec le second, le premier lorsqu’il est coincé entre les fibres du morceau de bois. Le coin éclateur présente l’avantage de pouvoir être souvent utilisé seul en raison de sa forme hélicoïdale.

Hache et hachette pour élaguer le bois

En fonction de la longueur de son manche et de la taille du fer, cet outil porte le nom de hachette ou de hache. Pour que le fil du tranchant soit toujours efficace, le fer doit être forgé dans un acier au carbone, avec un taillant ni trop pointu (il est alors très fragile), ni trop épais (la pénétration dans le bois est plus difficile). Le poids de la hachette varie entre 500 et 800 g, celui de la hache entre 1200 et 1800 g. Le taillant d’une hachette mesure de 9 à 12 cm, celui d’une hache de 12 à 19 cm. La première s’utilise d’une seule main, la seconde demande les deux bras pour être soulevée et abaissée.

La hachette à tête, manche droit

Destiné, comme la serpe, à l’élagage, cet outil est aussi très utile pour couper les rameaux sur une branche à terre ou pour préparer du petit bois destiné à l’allumage d’une cheminée. Un conseil : lorsque vous coupez avec une hachette, tenez-vous toujours sur le côté par rapport au balancement de manière à ne pas recevoir le tranchant dans les jambes si votre mouvement est trop long.

Indispensable dans la panoplie, car les utilisations d’une hachette sont multiples. Veillez à ne jamais couper du bois posé directement sur le sol car vous risquez d’endommager gravement le tranchant s’il rencontre de la terre ou des cailloux.

La hache tout usage

Complément de la hachette pour couper de plus grosses branches, c’est aussi un outil d’abattage. La hache est également employée pour refendre des rondins de bois installés sur un billot.

Le poids de cet outil est important car il contribue à une meilleure pénétration dans le bois. Utilisez votre hache de préférence sur du bois de droit-fil pour éviter que le fer se coince entre les fibres ou les nœuds. Et comme pour la hachette, faites en sorte que le tranchant ne touche pas la terre.

Conseils pour éviter les coupures lors de l’utilisation des outils de menuisier

Après avoir nettoyé et éventuellement réaffûté le taillant de vos outils, installez une protection sur le tranchant de façon à éviter tout risque de blessure lors du transport.