Les types de pinces et leurs fonctions

De façon générale, toute paire de pinces doit évidemment être solide, avec des poignées recouvertes de caoutchouc pour assurer une bonne prise et plus de confort.

Si les pinces sont dotées d’un mécanisme particulier, celui-ci doit être de qualité afin d’éviter qu’il ne s’enraye. Les lames coupantes doivent quant à elles être parfaitement alignées.

Dans tous les cas, la bonne vieille règle « plus dispendieux = meilleure qualité » se vérifie : la qualité d’assemblage, d’ajustement, de revêtement ou de métal ne sera pas la même selon le prix. Par exemple, une pince en acier au chrome vanadium fabriquée en Chine, vendue 10 $, sera de moins bonne qualité qu’une pince en acier au chrome vanadium fabriquée au Canada ou aux Etats-Unis, et vendue 35 $. Cette baisse de qualité peut se répercuter dans la solidité, la précision de coupe, le confort, la durabilité ou la finesse de l’ajustement.

Outre la qualité, ce qui est le plus délicat, lors du choix d’un outil s’apparentant aux pinces, c’est de savoir lequel choisir en fonction de ses besoins. Voici donc un portrait des divers types de pinces et de leurs fonctions.

La pince multiprise

Aussi appelée « pince de plombier », la pince multiprise s’ajuste en fonction de la grosseur de l’objet à saisir, en particulier les tuyaux. Ses dents affûtées sont conçues pour une adhérence maximale, et peuvent donc endommager les surfaces délicates.

La pince d’électricien

Celle que l’on retrouve dans tous les foyers. Très polyvalente, elle coupe différentes grosseurs de fils électrique et métallique, en plus d’être très efficace pour agripper divers objets. On s’en servira souvent comme d’une « main » solide et antidérapante, lorsque la main humaine n’est pas assez forte. L’extrémité de ces pinces est aplatie pour saisir et tordre les fils électriques.

La pince coupante

Cette pince devrait accompagner la pince d’électricien dans tout coffre à outils digne de ce nom. Offerte en divers formats, cette pince est à usage unique : couper. Les plus petites se faufileront dans les endroits exigus pour couper les petits fils, alors que les plus grosses couperont des fils plus gros. Quand il s’agit de couper, cette pince est plus efficace que la pince d’électricien, puisque les lames se prolongent jusqu’au bout, d’où une plus grande pression sur le fil.

La pince coulissante

Autre « must » du coffre à outils, la pince coulissante, qui fera office de « main » résistante, comme la pince d’électricien, mais en mieux, puisque la mâchoire, arrondie en son centre, s’ajuste en deux positions, assurant un serrage adéquat d’objets de différentes tailles.

shares