Planter les bulbes à floraison printanière!

Après l’hiver, les bulbes apportent les premières notes de couleur au jardin. Ils ne pointent hors de terre qu’après une période de repos dans leur cycle de végétation.
Pour un rendu naturel, on lance les bulbes à la volée et on les plante ou ils sont tombés un à un séparément.
La plantation en panier

Plantés en panier, les bulbes sont alors plus faciles à déterrer et à ranger dans un endroit sec après leur floraison sauf si l’on préfère les laisser en place chaque année.

bulbes

Le plantoir à bulbe

Outil utile et pratique, il permet de planter les bulbes un à un séparément. On enfonce le plantoir à la bonne profondeur en le tournant dans la terre pour ensuite retirer la motte de terre. Il ne reste alors plus qu’à déposer le bulbe les racines vers le bas, la pointe vers le haut, au fond du trou et à reboucher avec la terre retirée.

Les idées de jardinier

Une pelouse fleurie : Pour un rendu naturel, on peut également penser à planter des bulbes dans le gazon. Les crocus, les muscaris, les narcisses nains et les tulipes donnent un aspect naturel et sauvage au gazon. Pour cela on peut découper des plaques de gazon, déposer les bulbes et reposer la plaque de gazon par-dessus. On peut aussi planter les bulbes un à un avec un plantoir.

Les rosiers

La rose est peut-être ce qu’il y a de plus beau dans un jardin. Faire pousser de belles roses n’est pas toujours chose facile. Ces quelques conseils peuvent vous aider.

Plantation: Dès que le sol est prêt, au printemps, retournez la terre sur 30 à 40 cm de profondeur. Sur le fond, mettez 1/3 d’engrais tels que du compost, du fumier, des feuilles en décomposition et ajoutez du sable à gros grains. Il faut préparer le sol un mois avant de planter les rosiers.

Soleil: Les roses ont besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour. Il faut donc placer les rosiers à un endroit bien exposé au soleil.

Eau: Des gouttes d’eau peuvent brûler les feuilles d’un rosier ou bien générer une maladie de la plante. Il faut donc toujours arroser les rosiers au niveau du sol. Pas trop tout de même, le sol a besoin d’être humide, sans excès. Il est conseillé d’arroser une fois par semaine puis avec parcimonie les jours suivants. On arrose généralement au matin ou alors 4 heures avant le coucher du soleil afin de laisser le temps d’absorber l’humidité excessive.

shares