Salpêtre : définition, risques et traitements

Le salpêtre se présente sous la forme de fibres blanches. C’est le résidu du développement des bactéries qui se nourrissent de l’ammoniaque provenant de l’eau du sol et du carbonate de calcium contenu dans les murs. La transformation se termine au contact de l’oxygène pour former le nitrate de calcium ou “salpêtre”.

Le traitement de l’humidité pour lutter contre le salpêtre

Comme le dit l’adage, il vaut mieux prévenir que guérir, la première et meilleure façon de lutter contre la prolifération du salpêtre est de le prévenir. Pour ce faire, il faut en premier lieu lutter contre l’humidité sur les murs, car c’est l’un des principaux composants dans la formation du salpêtre.

Pour cela, il est nécessaire de déshumidifier toutes les pièces de la maison grâce à un déshumidificateur, surtout durant l’hiver.

En outre, il est aussi possible d’installer un système de drainage. C’est un dispositif qui permet de drainer toute l’humidité présente dans les murs de vos maisons, mais il nécessite tout de même un entretien quotidien pour qu’il soit opérationnel à tout moment.

Humidité dans la maison : les solutions en cas de présence de salpêtre

Quand on remarque la présence de salpêtre sur les murs, il faut agir rapidement parce que cette substance possède une très grande faculté de prolifération. De ce fait, dès que vous remarquez sa présence, armez-vous d’une brosse pour enlever toute la matière présente à la surface. Cependant, cela ne règle pas le problème, et il faut ensuite s’occuper de l’humidité du mur.

C’est une opération assez délicate qui nécessite l’appui d’un professionnel en la matière afin que le travail soit bien réalisé. Vous pourrez ensuite utiliser des produits tels que l’enduit anti-salpêtre ou encore la peinture anti-humidité.

L’isolation des murs est aussi efficace pour combattre les salpêtres ; il s’agit là de protéger vos murs en y introduisant des produits adaptés. Ces derniers, par leur action chimique, leur permettent d’être imperméables à l’humidité. Il est aussi possible d’assécher l’eau présente dans le sol pour éviter qu’elle remonte dans les murs par la méthode électromagnétique.

En outre, des solutions plus naturelles sont aussi disponibles dans le but de lutter contre la prolifération du salpêtre. Parmi ces solutions, il y a l’utilisation d’un mélange de diluant d’huile de lin. C’est une méthode très efficace et il suffit d’enlever à la brosse tout le salpêtre puis d’enduire le mur avec cette substance.

solution anti salpetres

Salpêtre : quelles conséquences ?

Conséquences du salpêtre sur les murs

Le salpêtre possède des principes organiques très nocifs pour les murs. On peut souvent le remarquer sur les parties inférieures mais il est tout de même possible de le voir sur les parties supérieures. Cette matière nuit aussi gravement à la peinture ou encore au papier peint, elle contribue à les détruire à petit feu.

Sa présence est encore plus accentuée par l’humidité. De plus, il est assez difficile de s’en séparer. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de prendre ses précautions et de toujours prendre en compte cette matière lorsqu’on effectue des constructions.

Conséquences du salpêtre sur la santé

Cette substance libère des éléments chimiques qui se mélangent à l’air et peuvent ainsi être à l’origine de plusieurs maladies. Ces éléments peuvent être un danger pour la santé de l’adulte et de l’enfant :

  • on peut remarquer chez l’adulte intoxiqué par cette substance des maladies telles que l’asthme, les allergies,
  • la présence de nitrate de potassium et de l’humidité provoque un environnement idéal pour les acariens. Ces deniers sont à l’origine de plusieurs complications pour les enfants.

Il est ainsi primordial de traiter la prolifération du salpêtre, car il détruit la qualité de l’air et entraîne un environnement favorable pour la prolifération de certains microbes et acariens, à l’origine de diverses maladies infectieuses.