Le salon : des idées reçues à dépoussiérer

Quand on compare avec la cuisine, la salle de bain ou les autres pièces, le salon occupe une plus grande superficie. C’est la pièce principale d’un appartement et c’est le lieu de retrouvailles en famille, pendant que chacun peut poursuivre ses propres activités. Les Canadiens l’appellent « vivoir ». Les psychanalystes quant à eux le décrivent comme un endroit de transition entre l’intérieur et l’extérieur. Que représente au juste le salon ? Quid des idées reçues ?

Depuis des années, le salon est le symbole de notre statut social. Décalé, meublé, organisé et décoré  pour recevoir, il y en a pour tous les goûts ! Bergère capitonnée et buffet de style sont l’apanage des intérieurs bourgeois tandis que les ambiances plus modestes se contentent fauteuils club et de console en mélaminé. Selon Perla Serfaty-Garzon: « S’il n’est plus solennel depuis une génération à peine […], le salon continue à être chargé d’exprimer les qualités des hôtes en matière de goût, leur capital culturel et leur capacité de distinction ». De nos jours, plusieurs critères nous obligent  à chercher des idées meilleures. Le salon doit aussi répondre à nos besoins de confort et de bien-être.

Exit le salon statique ! On aime les meubles faciles à déplacer

Selon l’analyse du directeur général de l’IPEA-Institut de la maison : “le salon renaît selon une envie de vivre autrement, et cela de manière plus équilibrée et plus libres”. C’est surtout valable lorsqu’on est en famille, avec des amis et de temps en temps en solo. Il y a peu de temps encore, le fameux canapé d’angle en version XL que l’on a apprécié pour regarder la télé n’est plus le bienvenu dans le salon. La tendance se tourne vers des fauteuils modulables au gré de nos occupations et aux canapés deux ou trois places.

Pour mieux aménager le salon, les tabourets, le porte-journaux, les mobiliers d’appoint, les sellettes et les guéridons réinvestissent l’espace. Selon la dernière enquête de l’IPEA, la table de salle à manger reprend sa fonction. Alors, on opte pour la longue table en bois ou équipée de rallonges et son petit côté nature. Pourtant, il faut éviter le total look pour la table et les chaises, la tendance étant le mix & match. Le fait d’avoir une grande table, c’est dire indirectement aux autres que l’on reçoit du monde chez soi, même si ce n’est pas vrai.

amenagement salon moderne