Caractéristiques pour l’achat d’un marteau

Le manche

Sur le marché, vous trouverez un marteau avec manche en métal, bois ou fibre de verre. Sachez qu’il n’y a pas un type de manche meilleur que l’autre : tout est fonction de votre préférence et de la sensation en main, d’où l’importance de bien l’essayer. Ceci étant dit, le manche en bois sera idéal si vous devez travailler à proximité d’une chaleur vive (ex. : dans certaines usines) puisque le bois ne s’échauffe pas. Notez que les marteaux à manche en bois sont généralement moins dispendieux, et qu’ils présentent un avantage intéressant : le manche peut être remplacé. D’un autre côté, certains utilisateurs trouvent que les manches en métal ou en fibre de verre offrent un meilleur contrôle.

Les manches en métal sont de deux types : plat et tubulaire. Ici aussi, c’est une question de préférence. Des utilisateurs apprécient le manche plat, dont ils peuvent se servir comme outil polyvalent, par exemple pour redresser les clous. Le manche tubulaire, quant à lui, risque moins que le manche plat de marquer ou d’endommager une surface, si l’utilisateur « passe tout droit ». Le manche tubulaire, cependant, résistera moins bien à l’arrachage de clous coincés…mais n’oubliez pas que quand un manche (peu importe le type ou le matériau) se brise, c’est que l’outil a été « forcé », au cours d’un travail qui aurait nécessité un arrache-clou ou un pied de biche, ce que le marteau n’est pas.

Depuis quelques années, les fabricants proposent des marteaux avec manche antivibration, réduisant de trois à huit fois les vibrations ressenties (selon les modèles) comparativement aux marteaux réguliers. Un avantage certain pour les grands utilisateurs !

La tête

La tête est composée d’une surface de frappe et d’une panne. Cette dernière peut être droite ou courbée, et permet de redresser les clous et de les arracher.

De manière générale, les têtes en acier forgé sont de meilleure qualité que les têtes coulées, qui ont tendance à s’endommager.

Certains marteaux présentent une surface de frappe « texturée » pour en principe éviter le glissement, mais peut cependant endommager la surface frappée ou occasionner des blessures plus grandes si on se heurte le doigt. Ne pas confondre ce type de surface avec celle du marteau à gypse, qui est, légèrement bombée et finement texturée, pour diminuer les risques de défoncer le panneau et imprimer un léger relief sur celui-ci pour une prise plus solide du composé à joints.

Quelques marteaux standard, enfin, présentent une encoche permettant d’y insérer un clou. Vous pouvez alors « partir » le clou d’un coup de marteau.

Le poids

Les marteaux « réguliers » sont offerts en 8, 13, 16, 20 et 22 oz et ce, peu importe le matériau : un marteau de 16 oz avec manche en bois aura le même poids qu’un autre avec manche en fibre de verre. Le marteau de 8 oz est utile pour les petits travaux, alors que celui de 16 oz permet une grande versatilité, de par sa combinaison poids-maniabilité; c’est le marteau de tous les jours. Les marteaux de 20 et 22 oz sont quant à eux davantage destinés aux gens de métier, par exemple pour les travaux de charpente et de démolition. Le marteau de 13 oz, destiné aux travaux de finition, tels l’installation de plinthes et moulures, est en voie de disparition, étant aujourd’hui de plus en plus remplacé par les marteaux à air comprimé.