Des haies faciles à réaliser

haies faciles à réaliser

Haies faciles à réaliser : la haie libre

Moins rigoureuse que la haie taillée, la haie libre est composée d’espèces en mélange que l’on taille uniquement pour limiter leur développement, leur conserver une forme gracieuse ou respecter un équilibre entre chaque arbuste. Courante dans les jardins de campagne, elle s’intègre très bien en ville, car elle est en harmonie avec tous les styles de jardin. Pour qu’elle soit la plus esthétique possible, respectez la proportion d’un tiers d’arbustes à feuillage persistant pour deux tiers de caducs.

Mélangez également les espèces à feuilles colorées, à fruits, à fleurs. Ainsi, vous restez protégés de l’extérieur tout en ayant un décor qui change au fil des saisons. Enfin, n’hésitez pas, de temps en temps, à faire varier son épaisseur en plantant quelques arbustes sur le devant. Un dernier conseil : pour installer une haie libre, il vous faut de la place. Il n’est pas rare que sa largeur atteigne 3 m. Soyez prévoyants.

La charmille ( Carpinus betulus), le noisetier ( Corylus maxima), les cornouillers (Cornus) offrent de jolis décors par la forme de leurs feuilles, la variation des coloris au fil des saisons, le port arrondi ou leurs branches retombantes qui se balancent au gré des vents.

L’aucuba ( Aucuba japonica), le cotonéaster ( Cotoneaster lacteus) ou le houx ( Ilex aquifolium) offrent en plus une fructification qui apporte une note très colorée.

Haies faciles à réaliser : haie spéciale petit jardin

Si votre jardin est de poche, évitez la haie classique qui va encore réduire l’espace. Préférez vous entourer d’un grillage ou d’une palissade sur laquelle vous ferez courir des plantes grimpantes : chèvrefeuille, clématite, bignone, glycine, jasmin, etc., mais aussi pois de senteur, haricot d’Espagne ou coloquintes. Prévoyez une assise solide, car certaines de ces lianes sont vigoureuses et leur poids peut déformer le support.

Haies faciles à réaliser : haie à toute vitesse

La plupart des arbustes pour haie grandissent de 0,20 à 0,30 m par an, ce qui vous permet, en 3 ou 4 ans, d’avoir une clôture végétale bien constituée. Mais il en est qui poussent plus vite, comme les conifères du type cyprès de Leyland ou thuyas ainsi que les bambous ou les saules. Il n’est pas exceptionnel de les voir prendre 0,50 à 0,80 m par an ! A l’inverse, le buis et l’if sont réputés pour leur croissance à petite vitesse, tout juste une quinzaine de centimètres chaque année. C’est la raison pour laquelle ils sont souvent utilisés pour des haies très basses.

Haie fruitière

Pour délimiter plusieurs espaces à l’intérieur d’un jardin, plutôt que d’installer une haie classique, plantez des pommiers et des poiriers palissés sur une armature faite de fils de fer tendus horizontalement. Pour étaler les récoltes, choisissez des variétés de précocités différentes.

Une seule contrainte : des tailles en hiver et en été pour équilibrer la production de fruits.