Ériger les murs de fondation

Ériger les murs de fondation, nous vous conseillons de faire appel à un entrepreneur spécialisé en coffrage pour s’assurer que les murs de vos fondations seront solides et droits. L’entrepreneur utilise des panneaux spécialement conçus pour contenir la pression exercée par le béton, d’où la pertinence de ses services. Normalement, l’épaisseur des murs de fondation varie de 6 à 12 po (15,24 cm à 30,48 cm). Cela dépend, entre autres, du nombre d’étages que comprendra votre résidence. Les coffrages devront être lisses, propres et étanches afin d’obtenir une qualité optimale des murs de fondation.

1.

Installer les boulons d’ancrage et les lisses. Comment y parvenir ? D’abord, pour que l’ossature de bois soit bien attachée à la fondation, fixez les lisses à celle-ci à l’aide de boulons d’ancrage espacés au 4 pi c/c. Pour faciliter cette manoeuvre, voici un petit truc qui peut vous être fort utile. Prenez des planches 2 po × 4 po (5,080 cm × 10,16 cm) et à tous les 4 pi (1,22 m), percez-y un trou. Ces planches serviront de lisses. Ensuite, insérez dans les trous les boulons d’ancrage. Enfin, clouez les lisses aux parois latérales des coffrages. Assurez-vous qu’elles sont à la bonne hauteur et surtout au bon niveau.

2.

Avant la mise en place du béton dans le coffrage des murs, insérez les fenêtres et les portes. Couvrer les cadrages de ceux-ci à l’aide de panneaux protecteurs temporaires scellés avec de la silicone appliquée en bordure du panneau. Solidifiez les panneaus avec quelques clous ou agrafes.

Ensuite, fixez temporairement les cadres à l’aide de clous. Assurez-vous de les placer à la bonne hauteur et surtout au bon niveau ! Lorsque cette opération sera achevée, placez deux barres d’armature d’un diamètre de ½ po (1,27 cm) au-dessus des ouvertures. Ces barres doivent excéder le rebord des ouvertures d’au moins 6 po (15,24 cm). Leur rôle consiste à renforcer le dessus des ouvertures, créant ainsi un linteau solide et résistant.

3.

Vous prévoyez aménager une chambre froide ? Des orifices de ventilation seront alors nécessaires à l’emplacement prévu à cet effet. Pour ce faire, utilisez des sections de tuyau de PVC de 4 po (10,16 cm) de diamètre et d’une longueur égale à l’épaisseur du mur de fondation. Insérez ceux-ci aux endroits désirés entre les panneaux de coffrage. Afin de les maintenir en place, posez temporairement un clou de chaque côté du coffrage.

4.

N’oubliez pas de prévoir l’armature pour les balcons en béton. Il s’agit, en fait, de barres de ½ po (1,270 cm) de diamètre et espacées au 8 po (20,32 cm) c/c. Installées dans les deux sens, elles doivent être croisées afin de permettre l’armement adéquat de la structure de béton contre toutes charges et mouvements.

5.

Vous pouvez maintenant couler le béton dans le coffrage des murs. Il est fortement recommandé de faire appel à un opérateur de pompe à béton pour assurer le succès de cette entreprise. Le béton à fondation doit être choisi en fonction de la largeur de la semelle. Il est recommandé d’utiliser du béton ayant une résistance de compression de 20 à 25 mpa. Plusieurs entrepreneurs arrêtent leur choix sur du 25 mpa. Certains d’entre eux conseillent même un béton auquel on ajoute des microbulles d’air, un aduvant qui aide au béton d’encaisser les effets du gel et du dégel.

Pour être certain d’opter pour le bon type de béton, il est donc recommandé de faire appel à un laboratoire spécialisé en géomatique.

6.

Lors du coulage, voir à ce que la distance de chute du béton, entre le bec verseur de la pompe et le sol, n’excède pas 5 pi (1,525 m). Autrement, vous risquez de faire face à un problème pouvant mettre en péril la solidité de vos murs, c’est-à-dire la ségrégation des agrégats ou « nids de poule ». Ceux-ci se dissocient du mélange de béton homogène et se regroupent plus bas dans le mur, formant des crevasses.

7.

En outre, assurez-vous que le coulage se fera de manière uniforme. Cette opération permettra d’éviter la formation d’un joint froid. C’est ce qui se produit entre deux coulées de béton. On remarque une sorte de « ligne » qui démontre hors de tout doute que la coulée n’est pas uniforme. Ceci est à proscrire. Il faut prévoir une cure variant de deux jours à une semaine avant de procéder au décoffrage des murs de fondation, et ce, afin de permettre au béton de bien sécher.

Et voilà une opération cruciale dans la construction de votre maison.

shares