L’abattage, pour les arbres malades

abattage arbre

Si vous vous chauffez au bois ou si vous avez un sujet mort, malade, encombrant, dangereux, l’abattage d’un arbre demande que vous soyez bien équipé et que vous preniez certaines précautions pour éviter tout danger.

  • Dégagez le pied de l’arbre et les alentours, surtout du côté prévu pour la chute. Il est très difficile de couper les branches et de débiter un tronc lorsqu’il est entouré de broussailles ou de grandes herbes. N’hésitez pas à jouer de la débroussailleuse.
  • Ayez une bonne estimation de la hauteur de l’arbre à abattre. Une fois couché, il ne doit pas atteindre un bâtiment ou d’autres plantations. Veillez également à ce que l’arbre ne reste pas suspendu aux branches d’un autre sujet. Un élagage de préparation est parfois nécessaire.
  • Comme pour certains élagages, n’hésitez pas à passer des cordages au-dessus des branches principales pour guider l’arbre dans sa chute. Fixez-les à des points d’attaches très solides.
  • Travaillez seul. Les accidents touchent parfois la personne qui procède à l’abattage, mais plus souvent ceux qui viennent admirer le travail du bûcheron.

Pour éviter un lambeau d’écorce

A l’aplomb de votre trait de sciage, effectuez toujours une petite entaille en dessous de la branche à couper, d’environ le quart de son diamètre. Vous aurez ainsi une coupe nette, sans lambeau d’écorce lorsque la branche se détachera.

L’abattage

1 Coupez les branches les plus basses avant d’abattre l’arbre. N’oubliez pas de pratiquer une entaille en dessous pour que la cassure soit nette.

2 Du côté où l’arbre doit chuter, pratiquez une entaille à environ 50 cm du sol. La coupe inférieure est horizontale, l’entaille supérieure en biseau, sur environ 1/3 du diamètre du tronc. Enlevez le morceau de bois ainsi coupé. Cela évite à l’arbre de tourner sur lui-même lorsqu’il commence à chuter. Positionnez ensuite votre tronçonneuse de l’autre côté, le guide bien à plat, 5 cm au-dessus de la partie horizontale de l’entaille. Lorsque l’arbre tombe, enlevez votre tronçonneuse et éloignez-vous.

3 Une fois l’arbre à terre, coupez les branches. Placez-vous de l’autre côté du tronc.
Ainsi, dans le cas où la tronçonneuse riperait, vous ne risquez pas de prendre la chaîne dans les jambes.

4 Pour débiter des bûches dans le tronc ou les plus grosses branches, fabriquez-vous une pige de la longueur souhaitée dans une petite branche. Cela sera plus facile pour le rangement des rondins.

5 Ne coupez jamais un morceau de bois sur le sol sans l’avoir surélevé. Sinon, vous risquez de mettre en contact la chaîne avec la terre, ce qui aura pour conséquence de la désaffûter très rapidement.

6 Vérifiez régulièrement la lubrification de la chaîne. Pour cela, placez-vous devant une surface verticale, puis faites fonctionner à fond votre outil. Des projections d’huile doivent avoir lieu. Si ce n’est pas le cas, faites le plein du réservoir ou nettoyez l’orifice d’arrivée d’huile et la gorge du guide.

Outils pour l’abattage

Pour couper des branches jusqu’à 32 mm, et une scie à coupe tirante pour les plus grosses tiges. Longueur de la lame : 35 cm. Le manche télescopique en fibre de verre peut atteindre 3,6 m de hauteur. Tête en acier, revêtement des lames anti-adhérent et anticorrosion.

  • Le sécateur est à ” double levier “, ce qui diminue l’effort de coupe de 50 %.
  • Couteau scie repliable Bahco – Sandvik 396 HP
  • Pour l’élagage des branches mortes ou vertes, lame repliable dans le manche. Denture trempée pour une usure très lente. Poignée en plastique, système de blocage par bouton poussoir. Longueur de la lame : 190 mm. Poids : 190 g. A conserver dans la poche pour l’avoir toujours à portée de main.
  • Echenilloir Bahco  : diamètre de coupe : 40 mm. Levier en acier trempé. Outil à triple action démultipliée qui permet de couper sans le moindre effort. Douille réglable pour adapter sur une perche de 25 à 35 mm de diamètre. Corde de 5 m et poignée de traction. Il est possible d’installer une scie arboricole sur cet échenilloir.
  • Coupe-branches : un moteur électrique de 250 W actionne cette minitronçonneuse qui peut couper des branches d’un diamètre de 52 mm. Manche télescopique (de 1,70 m à 2,50 m) en fibre de verre, à réglage continu. Butée pour le maintien des branches. Vitesse de rotation de la chaîne 770 tr/mn. Poids : 2,2 kg.

Pour l’élagage sans fatigue.

  • Tronçonneuse : Equipée d’un guide de 40 cm, elle convient à l’abattage des arbres. Puissance du moteur 2 temps : 1 500 W ; cylindrée : 35,2 cm3 ; poids : 4,6 kg. Tendeur de chaîne rapide, poignée Elastostart pour un démarrage souple et facile.

Appareil toute sécurité, bien équilibré, offrant un bon rapport qualité/prix.