L’entretien du bassin : une question d’équilibre!

La clarté de l’eau du bassin est due à un équilibre dynamique auquel participent tous les organismes vivants qu’il abrite. Les plantes aquatiques sont pour le jardinier des alliées indispensables. Les plantes submergées oxygènent l’eau et captent les minéraux en suspension. Les plantes à feuillage flottant, comme les nymphéas, ombragent la surface du bassin, diminuant la température de l’eau et la prolifération des algues. Les bactéries bénéfiques participent également à l’équilibre du milieu en purifiant l’eau et en nettoyant le fond. On s’assure de leur présence constante en les introduisant de façon régulière dans l’eau du bassin. Elles sont disponibles en solutions chez votre marchand horticole. L’équilibre est atteint lorsque les libellules et les grenouilles des alentours viennent folâtrer autour du plan d’eau.

Bien qu’elle ne puisse avoir la transparence de l’eau d’une piscine, celle du bassin doit être claire et propre et il faut intervenir rapidement si elle est troublée ou si elle prend une coloration verte. En cas de problèmes, votre spécialiste horticole pourra vous aider à trouver les causes du déséquilibre et vous proposer des solutions.

L’ouverture du bassin

  • Dans le sud du Québec, vous pouvez appliquer les bactéries dès la fin du mois de mars. Les bactéries participent à l’équilibre du bassin de deux façons : elles transforment l’ammoniaque provenant de la décomposition de la matière organique en nitrate, inoffensif pour les poissons et utile aux plantes. Elles dévorent aussi une bonne partie de la matière organique en suspension et au fond du bassin.
  • Au début du printemps, nettoyez les débris accumulés au fond du bassin.
  • Dès que la glace est fondue, démarrez la pompe du bassin, du ruisseau ou de la cascade.
  • Remplacez le sachet d’humus de tourbe ou le sac de sans-algue. Ces deux produits biologiques, disponibles chez votre marchand horticole, préviennent la prolifération des algues.
  • Au début du mois de mai, replacez les plantes aquatiques à leur site de croissance si elles ont été déplacées.
  • Remontez le lotus de 6 à 10 cm de la surface et taillez les tiges mortes.
  • Lorsque l’eau dépasse 8ºC, reprenez l’alimentation des poissons.

bassin

  • Au cours du mois de mai

    • Première fertilisation des plantes aquatiques en pots. Utilisez un fertilisant en pastille que l’on insère autour du pied de la plante.
  • Introduction des plantes aquatiques annuelles. Vous pouvez utiliser un cerceau flottant pour contenir la croissance des jacinthes et des laitues d’eau.

    Au fil de l’été

    • Pendant l’été, assurez-vous qu’il n’y ait pas de variation du niveau d’eau, ce qui pourrait empêcher la floraison des nymphéas.
  • Enlevez les feuilles mortes et les débris tombés dans le bassin.
  • N’oubliez pas de poursuivre l’application des bactéries. Des applications plus fréquentes peuvent être nécessaires pendant les grandes chaleurs.
  • Nettoyez régulièrement le filtre de la pompe.

    Les poissons : silence et vivacité

    Les carpes japonaises et les poissons rouges apportent une touche de couleur et de mouvement. Ils exigent en contrepartie plus de vigilance, car ils sont très sensibles à la qualité de l’eau. Ils apprécient l’abri et la fraîcheur de l’ombre des feuilles de nymphéas. La nourriture vendue par votre marchand horticole leur assure une alimentation équilibrée, tout en vous donnant l’occasion de les apprivoiser. Vous pouvez cependant partir en vacances sans inquiétude, les poissons trouveront dans le bassin tout ce dont ils ont besoin. Ils passeront l’hiver sans problème si le bassin a plus de 90 cm de profondeur. Une pompe à air fonctionnant tous l’hiver doit alors assurer les échanges gazeux entre la surface de l’eau et l’air. Pour assurer la vigueur et la santé de vos poissons, il vaut mieux éviter la surpopulation. Les ratios suivants indiquent le nombre de poissons qui pourront vivre heureux dans un bassin régulier :

    • Un poisson rouge par m2. Attention, ils se reproduisent rapidement.
  • Une carpe japonaise par 2,5 m2 de surface de bassin.
  • Les poissons devraient être introduits graduellement pour ne pas rompre l’équilibre du bassin.

    La fermeture du bassin

    • À l’automne, il est possible d’installer un filet qui captera en permanence les feuilles mortes.

    À la fin du mois d’octobre, taillez le feuillage jaunit des plantes aquatiques et descendez les plantes rustiques dans la partie la plus profonde du bassin.

  • Arrêtez la pompe et la soupape de remplissage automatique.
  • Cessez de nourrir les poissons lorsque la température de l’eau descend sous 8 ºC.
  • Installez la pompe à air pour que les poissons hivernent en toute sécurité.La présence de l’eau dans le jardin fascine petits et grands. N’oubliez pas de réserver du temps pour profiter de votre bassin. Le murmure de l’eau qui s’écoule et sa beauté ont un pouvoir apaisant incomparable qui s’ajoute au plaisir d’avoir su créer un milieu de vie équilibré.
shares