Réaliser le projet soi-même ou embaucher un professionnel ?

Pour tout projet de rénovation, vous devrez obtenir un permis de construire auprès du service de l’urbanisme de votre localité, que vous réalisiez le projet vous-même ou que vous embauchiez un entrepreneur.

Vous pouvez acheter un exemplaire du code du bâtiment auprès du service de l’urbanisme ou en emprunter un à la bibliothèque de votre localité. Le code aborde notamment le devis descriptif des matériaux, le nombre et les dimensions des fenêtres et les exigences en matière de prévention des incendies. Vous devez faire inspecter la charpente, la plomberie et l’électricité avant de passer au stade suivant du projet.

Faites-le vous-même

Si vous voulez économiser, envisagez de faire vous-même une partie des travaux, sinon la totalité. Vous vous sentirez peut-être capable, par exemple, de procéder à la démolition et à l’évacuation des débris de votre projet de rénovation. Peut-être avez-vous de l’expérience en charpenterie ou en pose de placoplâtre ou peut-être préférez-vous vous en tenir à la peinture et aux travaux de finition.

Si vous envisagez d’exécuter vous-même votre projet, examinez vos aptitudes personnelles, les outils que vous possédez ou pourriez emprunter, ce que vous devez acheter, le temps que vous pouvez consacrer au projet, et votre budget. Analysez avec soin les compétences et le temps libre de vos assistants éventuels (amis et parenté).

La rénovation de la cuisine, de la salle de bain, ou la finition d’un sous-sol demande énormément de temps et d’efforts, mais vous en tirerez un formidable sentiment de fierté et de satisfaction personnelle une fois le projet terminé. En planifiant avec soin et en exécutant vous-même une partie, sinon la totalité, de la rénovation du sous-sol, vous serez récompensé tant du point de vue personnel que financier.

Embauchez un professionnel

Aspects à considérer dans votre recherche :

  • Faites établir au moins trois devis détaillés.
  • Demandez des recommandations et choisissez trois projets à aller inspecter. Appelez les personnes qui ont fait des recommandations pour des travaux exécutés dans les cinq dernières années, afin de voir si le travail du rénovateur a bien résisté au temps.
  • Demandez au rénovateur s’il est membre d’une association de constructeurs dotée d’un code d’éthique écrit et appelez pour vérifier sa situation courante. Cherchez à savoir depuis combien de temps l’entreprise existe.
  • Faites inclure des clauses de pénalité dans le contrat pour le cas où la date d’achèvement des travaux ne serait pas respectée.
  • Demandez une garantie écrite du travail.
  • Méfiez-vous des bas prix avec lesquels l’entrepreneur gagne sur les matériaux supplémentaires. Essayez de planifier le projet avec soin pour éviter les mauvaises surprises.
  • Obtenez des lettres d’indemnisation auprès des sous-traitants, montrant qu’ils ont été payés intégralement par l’entrepreneur. La période de retenue normale de 45 jours à l’achèvement des travaux est en général moins efficace que la possession de lettres émanant de chaque ouvrier.

Une décicion bien éclairée entraînera nécessairement une satisfaction des travaux lorsqu’ils seront achevés, et c’est cela qui doit primer dans votre réflexion.

shares