Les accessoires des gouttières

accessoires des gouttières

Pour éviter que les feuilles ou autres débris engorgent les gouttières (surtout en automne), les manufacturiers offrent maintenant un couvercle de métal ou de plastique que l’on dépose sur les gouttières. Le modèle le plus simple utilise un treillis dont les mailles sont assez serrées pour retenir les feuilles, tout en laissant passer les petits débris et, bien sûr, l’eau. Les modèles plus sophistiqués forment un couvercle qui ne laisse passer que l’eau. Ces protections peuvent être installées sur des gouttières déjà existantes.

Si on doit éloigner l’eau de la maison, on doit aussi éviter la formation de glace dans les gouttières. Le gel et le dégel successifs de la neige accumulée sur le toit favorisent la formation de blocs de glace pouvant obstruer les descentes. Une mauvaise ventilation de le comble et une isolation inefficace peuvent contribuer à aggraver ce problème. Sous le poids de la glace, les gouttières pourraient sortir de leurs supports, causant ainsi des dommages ou le bris de la gouttière. La glace pourrait aussi atteindre le toit, se glisser sous le recouvrement, soulever les clous et causer des fuites dans le toit.

Pour prévenir la formation de glace, des câbles de dégivrage peuvent être installés dans les gouttières ou le long de la corniche. Les modèles les plus récents sont thermostatiques, c’est-à-dire qu’ils se mettent en marche et s’arrêtent selon la température ambiante. Même s’ils sont relativement faciles à installer, vous devrez peut-être avoir recours à un électricien pour le raccordement électrique. Choisissez des câbles portant la marque « Certifié CSA » et apparaissant dans la liste UL du Code du bâtiment.

shares