Les dallages de jardins

dallages jardin

Comment mettre en place des beaux dallages de jardins

1 – Appareillé en opus incertum, ce chemin convient à un jardin sauvage.

2 – Liez le végétal et le minéral en laissant des joints entre les pavés, ensemencés de gazon.

3 – Laissez déborder quelques plantes sur les côtés d’un opus romain pour éviter une trop grande rectitude.

4 – De la souplesse dans les formes permet à un dallage de mieux s’intégrer dans un jardin.

5 – Harmonisez votre dallage aux pierres de construction.

Ils habillent les allées ou sont installés pour servir de terrasse et de coin repos. De nombreux matériaux sont disponibles, mais vous devez garder une unité avec l’ensemble des autres constructions.

Les dallages de jardins bétonnées

Elles s’associent très bien avec les constructions récentes. Brutes ou gravillonnées, les dalles en béton sont solides et résistent très bien au froid et aux passages très fréquentés. Une légère patine survient rapidement après la pose, ce qui leur donne un petit air ancien très esthétique.

Ces dalles sont en général proposées en formes géométriques régulières, mais il est tout à fait possible de les fabriquer soi-même, à partir de moules confectionnés sur mesure. Dans cette catégorie, on trouve des pavés autobloquants, parfaits pour les circulations destinées à recevoir des véhicules, ainsi que des dalles alvéolées qui permettent de les faire disparaître sous un semis de gazon.

Les pavés en granit

Les pavés en granit ont un cachet extraordinaire. Vous pouvez vous en procurer d’anciens sur un chantier, mais cela devient de plus en plus difficile. Les neufs se patineront et s’intégreront au fil des années dans le paysage. Pour couvrir une allée peu fréquentée, vous pouvez les poser sur un lit de sable. Si des véhicules doivent rouler dessus, il vaut mieux les asseoir sur une chape bétonnée.

Les dallages de jardin en pierre naturelle

C’est elle qui offre la plus grande diversité dans les formes, les couleurs, les aspects, etc. Si vous habitez une région aux hivers rigoureux, évitez les pierres en calcaire sensibles au gel. N’hésitez pas à comparer les matières et à vous renseigner sur leur vieillissement, leur entretien, leur prix. La pose n’est pas toujours facile car elles sont très irrégulières en forme et en épaisseur.

La pierre reconstituée

Elle est constituée de fragments de pierre naturelle maintenus par des résines synthétiques et elle a pratiquement le même aspect et la même patine que la pierre naturelle. Ses avantages résident dans sa solidité, son prix nettement inférieur à celui de la pierre naturelle et la facilité de pose puisque, fabriquée en série, elle présente beaucoup plus d’homogénéité de formes.

La brique

Les plus couramment utilisées sont les briques de Vaugirard dont les dimensions sont constantes : 11 cm de largeur, 22,5 cm de longueur et 5,5 cm d’épaisseur. Leur aspect flammé donne beaucoup de chaleur dans un jardin, qu’il soit rustique ou très moderne.

Conseils

Dans un petit jardin, vous avez tout intérêt à créer des allées rectilignes pour augmenter la perspective et, par là, la profondeur du jardin. Vous pouvez même accentuer cet effet en réduisant progressivement la largeur au fur et à mesure que vous vous rapprochez du fond du jardin.