Choisir lavabo : prix et styles des lavabos

Procéder à l’achat d’un lavabo implique de prendre en considération son prix. Il n’y a pas que le style et la qualité de celui-ci qui importe. Il dans ce cas plus approprié de se lancer dans une opération qui consiste à faire la comparaison des prix sur les offres existant.

Comme les lavabos disponibles auprès des fournisseurs sont nombreux et variés, c’est sûr qu’une différence de prix doit avoir lieu. En effet, un appareil sanitaire fabriqué avec de la céramique ne va certainement pas avoir le même prix qu’un autre conçu avec d’autres matières comme la pierre ou l’inox. La matière qui constitue le lavabo, sa forme et ses parements peuvent affluer sur le coût de celui-ci.

À noter que plus ce dispositif est muni de plusieurs ornements et plus il fait place un design remarquable plus son prix est élevé. En général, un modèle simpliste est disponible à un prix autour de 30 euros. C’est-à-dire fait de céramique, en ton uni et constituée d’un pied comme les lavabos classiques.

Si ceux fabriqués en inox et en pierre coûtent aux environs de 70 à 300 euros, ceux qui relèvent d’un style plus futuriste et contemporain se révèlent un peu plus onéreux. C’est le cas notamment des appareils sanitaires faits de verre, de tadelakt, de bois massif ou encore de bois stratifié. Leur prix oscille généralement de 150 à 300 euros.

Pour la pose de cet équipement pour la salle de bain, il est possible de faire appel à un pro. Dans ce cas, le coût du matériel ne sera pas le même que pour un kit où la construction se fait par soi-même.

En tout cas, le prix d’un lavabo n’est pas toujours unique. Différents facteurs contribuent à la fixation de celui-ci. Tout dépend donc des besoins et requêtes de chacun.

choix lavabo

Lavabo en colonne : des équipements originaux

Pour mieux agrémenter sa salle de bain, on est sans cesse en quête de matériaux et d’équipements bien originaux. Le lavabo est une pièce maîtresse de cette salle et la décoration de cette pièce part avant tout du choix de cet appareil sanitaire. Il faut savoir que celui-ci a deux poses différentes dont celle avec colonne est la plus choisie.

Comme son l’indique déjà, il s’agit d’un lavabo à pieds qu’on appelle généralement de lavabo totem. À vrai dire, celui-ci n’est en aucun fixé au mur. Sa fixation se fait plutôt sur sol par la colonne qui lui sert de pieds.

Ayant une caractéristique assez grandiose, il lui faut un peu plus d’espace. Ce qui fait qu’une salle de bain plus grande est la plus indiquée pour de tels systèmes de pose. Pour son installation, il n’y a pas de finitions à faire, mais il faut juste veiller à ce que le mitigeur, le mélangeur, la bonde et le siphon soient mis à leur place. Il faut également faire en sorte que le trou d’évacuation se fasse dans les normes. A noter que quelques notions en plomberie s’avèrent nécessaires pour le succès de l’installation d’un lavabo en colonne.

Donnant place au design, ce type de lavabo offre un grand nombre d’avantages. Il est avant tout un appareil sanitaire qui est bien en accord avec différents types de revêtements et d’articles de bain. Plus d’idées en matière de décoration sont possibles avec celui-ci.

Malgré le fait qu’il soit un équipement d’un poids considérable, il reste un élément de parement hors pair pour une pièce plus spacieuse. Pour s’en procurer, il faut préparer un budget de 350 à 500 euros environ. Vous avez en tout cas le choix entre un matériau comme la céramique et la porcelaine vitrifiée. Tout dépend surtout du style que vous voulez faire sortir.

Pourquoi choisir un lavabo suspendu ?

Un lavabo peut se présenter sous des aspects divers. Il n’y a pas que sa forme qui est multiple auprès des fournisseurs et boutiques spécialisées dans le domaine, mais son installation peut aussi se faire manière différente. Le lavabo suspendu est un des styles de fixation le plus répandu.

Il s’agit d’un lavabo sans colonne et qui se fixe directement sur le mur. Ce qui signifie que contrairement aux appareils sanitaires habituels, il n’est pas muni de pieds.

Comme il va constituer la pièce maîtresse de la salle de bain, il est important de bien se concentrer sur son installation. En effet, tout va dépendre du succès de celle-ci. Il faut dans ce cas bien réfléchir sur les outils de fixation comme les chevilles. À noter que ces dernières en fonction du support choisi. Il est par la suite important de penser aux trous de perçage adaptés pour le lavabo.

Il ne faut pas non plus oublier de se munir d’une bonde et d’un siphon pour veiller à un bon raccordement et également pour un bon système d’évacuation tout en étant lié à un tuyau à cet usage.

Pour finir le tout, un joint de silicone est nécessaire pour ne pas avoir à faire face à des fuites quelconques entre le mur et le lavabo.

Un lavabo suspendu s’adapte à une certaine variété de matériau comme la résine, la céramique, la porcelaine ainsi que le verre. Ce qui signifie ouverture à différents styles de salle de bain. Grâce à un espace supplémentaire sous le lavabo, celui-ci est bien approprié à une pièce assez retreinte. Il y a bien un évidemment un gain d’espace et qui peut être servi comme lieu de rangement.

Il faut savoir qu’il est possible de s’offrir ce type de lavabo à un prix entre 150 et 300 euros.

shares