Différents types de murs du jardin

Lorsque l’on calcule la superficie des murs du jardin ou des clôtures par rapport au sol, on s’aperçoit rapidement que la culture verticale a une grande importance dans un petit jardin et devra être planifiée avec soin.

Les types de murs du jardin

  • Les clôtures en métal: Si votre petit jardin est entouré de clôtures de métal, il ne vous suffira que de quelques plants de vigne pour les masquer et vous assurer une belle intimité. Certaines vignes, comme les vignes vierges, ont un port vigoureux et offriront un écran dense alors que d’autres, telles les clématites, ont un port plus léger et produiront de magnifiques fleurs estivales. Le choix des vignes dépendra de l’effet attendu, de la luminosité et de la zone de rusticité.
  • Les clôtures de bois sont décoratives et prennent moins de place qu’une haie. Elles feront aussi un magnifique arrière-scène pour les végétaux. Notez que les clôtures pleines créeront de la turbulence dans votre jardin alors que les clôtures type « quadrillage » vous feront profiter d’une belle intimité tout en laissant circuler l’air. Privilégiez les clôtures en bois naturel que vous pourrez teindre de la couleur de votre choix.
  • Les clôtures en PVC (matière plastique très résistante) ou en résine ne sont pas aussi décoratives, mais ne nécessitent que peu d’entretien. On les retrouve fréquemment au jardin sur toit pour leur solidité et leur légèreté.
  • Il y a aussi les clôtures en fer forgé, lesquelles sont très décoratives et pittoresques. Malheureusement, elles ne sont pas très bonnes pour protéger votre intimité et ne feront rien pour vous protéger du vent et du soleil si besoin est.

Conseils pratiques pour des murs de jardins magnifiques:

Si votre jardin est entouré de vieux murs de briques ou de pierres en bon état, il sera facile d’harmoniser de petites plates-bandes de végétaux bien sélectionnés, lesquels profiteront de cet arrière-plan décoratif. Vous aurez même l’opportunité de cultiver certaines plantes en espalier; technique de culture vous permettant de faire courir un végétal sur des fils accrochés sur le mur. Cette technique demande un peu de travail, mais vous en serez largement récompensé. Elle consiste à sélectionner sur un spécimen les branches qui sont parallèles au mur et d’éliminer les autres. Les branches qui restent devront être attachées aux fils dès la première année. Lorsque les branches s’allongent, il suffira de les attacher aux fils supérieurs et ainsi de suite. Le plaisir de cette technique réside du fait que de nombreux végétaux peuvent se cultiver de cette manière, offrant donc une multitude de possibilités autre que les vignes.

La situation diffère lorsque les murs sont en piteux état. Puisqu’il est déconseillé de les peindre, il faut alors les cacher derrière une couche végétale. Pour ce faire, il vous faudra installer de grands treillis solidement fixés et d’y faire courir des vignes au port dense.

 

shares